mercredi, février 21, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Les doigts de deux frères emprisonnés ont été amputés pour...

Iran : Les doigts de deux frères emprisonnés ont été amputés pour vol

Les autorités pénitentiaires du régime des mollahs ont amputé les doigts de deux frères emprisonnés répondant aux noms de Faramarz et Majid Bigham pour vol. Ces actes ignobles ont été perpétrés dans la prison centrale d’Oroumieh, dans le nord-ouest de l’Iran, après qu’ils aient purgé une peine de 4 ans et demi derrière les barreaux. Les autorités pénitentiaires ont également obligé des dizaines d’autres détenus accusés pour les mêmes raisons à regarder la choquante scène afin d’envoyer un message à tous.

Le régime cruel des mollahs est en train de mettre en place de telles punitions vicieuses pour vol pendant que des cas énormes de vol du Guide Suprême du régime des mollahs, Ali Khamenei et d’autres hauts responsables du régime, y compris le chef du pouvoir judiciaire Sadegh Larijani, sont en train d’être dévoilés. Larijani lui-même est responsable de l’émission de verdicts aussi horribles. La divulgation de 63 comptes bancaires affiliés à Sadegh Larijani, avec des sommes atteignant un total de plus de 650 millions de dollars et un bénéfice mensuel de plus de 6,5 millions de dollars, n’est qu’un exemple. Le montant total dans ces comptes constitue la somme que le pouvoir judiciaire du régime a extorqué aux prisonniers et à leurs familles sous prétexte de cautions.

« Ils ont soulevé la question de certains comptes bancaires et ils affirment que [le chef du pouvoir judiciaire] remplit son compte avec l’argent du gouvernement (…) Au cours des mandats précédents du chef du pouvoir judiciaire, les actifs de cette branche seraient transférés à un compte sous le nom du pouvoir judiciaire, avec la permission du Guide. Cela n’a pas été le cas uniquement sous ma direction, c’était également un problème au cours des précédents mandats, tous avec la permission du Guide », a admis Larijani alors que cette controverse continue de soulever des questions. (Agence de presse officielle Mehr – le 23 novembre 2016)

Tous les revenus de l’énorme empire financier connu sous le nom de « Setad Ejraiye Farmane Hazrate Emâm », sous le contrôle personnel de Khamenei et sa richesse évaluée à plus de 95 milliards de dollars, ont été accumulés par la confiscation des biens des dissidents, y compris les familles des membres de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) et le pillage des richesses de la nation iranienienne.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne

Le 27 Décembre 2016