lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueIran : Les étudiants scandent “Mort au dictateur” en manifestant contre Khamenei

Iran : Les étudiants scandent “Mort au dictateur” en manifestant contre Khamenei

 Pour Maryam Radjavi, les manifestations étudiantes reflètent la haine que porte le peuple au régime du Velayat-e-Faghih

CNRI – Pour la Journée des Etudiants célébrée le 6 décembre, les étudiants ont tenu des rassemblements à travers le pays.  Les étudiants des écoles supérieures et des universités lançaient « Mort au dictateur », « Ali Khamenei, Pinochet, l’Iran ne sera pas un autre Chili » et « la victoire est proche, mort au gouvernement hypocrite ».

Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a qualifié les vastes manifestations étudiantes de reflet de la haine du peuple pour le Velayat-e-Faghih (la suprématie absolue du religieux) et de la volonté nationale de voir s’instaurer un changement démocratique en Iran. Elle a dit que les étudiants iraniens montraient que le peuple et sa longue résistance sont prêts à vaincre les tentatives et les complots du fascisme religieux au pouvoir. Ils n’abandonneront pas avant l’instauration de la liberté et de la démocratie en Iran. 

Les facultés de Téhéran ont été le théâtre de protestations étudiantes majeures forçant le régime à imposer un couvre-feu officieux. Par crainte de ces protestations, Ali Khamenei, le guide suprême des mollahs, a annulé le discours qu’il avait prévu à la faculté des Sciences et de l’Industrie à Téhéran.

Peu avant, Mohammad Khatami, l’ancien président des mollahs, avait aussi annulé un discours le 7 décembre par peur de la colère étudiante.

Mahmoud Ahmadinejad, le président criminel des mollahs, lui, n’avait pas prévu d’apparaitre devant les étudiants. Il a craint un remake des manifestations étudiantes d’il y a deux ans. Les étudiants de Polytechnique (Amirkabir) avaient brûlé son portraits sous ses yeux en décembre 2006.

Deux jours après la Journée des Etudiants, le climat reste tendu. Les étudiants ont l’intention de tenir dans les jours à venir d’autres rassemblements de protestation à Téhéran, Chiraz, Hamedan, Arak, Babolsar, Birjand et Bandar Abbas contre les mesures répressives des mollahs au pouvoir.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 décembre 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe