mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran: Le ministère de l’Intérieur visé à l’approche de la mascarade électorale

Iran: Le ministère de l’Intérieur visé à l’approche de la mascarade électorale

Iran: Le ministère de l’Intérieur visé à l’approche de la mascarade électorale

Aux premières heures du 17 février, à l’approche de la mascarade électorale des législatives, la jeunesse insurgée a pris pour cible le ministère de l’Intérieur du régime des mollahs dans la rue Fatemi de Téhéran. Des parties du bâtiment ont pris feu.

Le ministère de l’Intérieur a joué un rôle majeur dans la répression du soulèvement populaire de novembre 2019. Il est responsable de la tenue des farces électorales des mollahs, des fraudes astronomiques et du truquage des votes.

Le ministre de l’Intérieur Abdolreza Rahmani-Fazli, qui avait appelé à la répression du soulèvement de novembre 2019, a remercié les forces de sécurité et les pasdarans pour le massacre des manifestants. Le 17 décembre 2019, en réponse à Mahmoud Sadeqi, député du Majlis (parlement) de Karadj, qui demandait pourquoi les manifestants avaient reçu des balles dans la tête, Rahmani Fazli n’avait pas hésité à répondre : « Ils ont aussi reçu des balles dans les jambes. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 février 2020

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe