jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesIran: La répression des femmes continue sous prétexte d’infraction au code...

Iran: La répression des femmes continue sous prétexte d’infraction au code vestimentaire

CNRI – Jeudi, le chef des Forces de sécurité de l’Etat, le général Esmail Ahmadi-Moghadam a vivement critiqué certains de ses pairs au Majlis (parlement) pour ne pas faire preuve d’assez de sévérité quand il s’agit de faire respecter le code vestimentaire obligatoire.

“Vous êtes trop naïfs, a-t-il lancé à des députés. Qui vous a permis de juger la conduite des FSE. Les « mal-voilées » sont la pointe de l’iceberg de la société. Nous ne voyons pas les problèmes qui existent sous la surface (…)"

"Certains d’entre vous conseillent aux FSE de faire preuve de retenue quand il s’agit de combattre les “mal-voilées” et proposent à la place une approche culturelle des situations sociales difficiles [social]. Ces personnes devraient être châtiées sans discrimination par le Majlis", a-t-il ajouté.

La présidente de la Commission des femmes du CNRI, Sarvnaz Chitsaz a déclaré : “Les propos d’Ahmadi-Moghaddam sont l’autre face de la pièce qui est une peur croissante des dirigeants du régime des émeutes populaires et des manifestations dans les diverses couches de la société comme les enseignants, les étudiants et les ouvriers ces derniers mois. Ces troubles peuvent s’étendre facilement aux jeunes et aux femmes qui présentent le plus haut potentiel pour se joindre à ces  protestations.” 

Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 avril 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe