dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueIran : la population en colère manifeste à Poldokhtar et Dachtistan

Iran : la population en colère manifeste à Poldokhtar et Dachtistan

CNRI – Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a salué les manifestations de la population contre les forces répressives des mollahs à Poldokhtar (ouest de l’Iran) et Dachtistan (sud). Elle a appelé la jeunesse des autres villes, en particulier dans la province de Lorestan (ouest), et celle de Bouchehr dans le sud, à les soutenir.

Mme Radjavi a aussi appelé les organisations internationales des droits de l’homme  à condamner la répression barbare dans ces villes qui a fait de nombreux blessés et  arrestations. Elle a exhorté les organisations internationales à entreprendre des mesures pour faire libérer les détenus. 

Mercredi, les habitants de Poldokhtar ont profité des querelles entre les factions  rivales du régime sur les résultats de la farce électorale de mars dernier pour manifester contre le gouvernement. Les Forces de sécurité de l’Etat (FSE), lançant des gaz lacrymogènes et tirant sur la foule, ont chargé les manifestants. La population brûlant des pneus et bloquant les routes s’est battue contre les unités des FSE. 
 
A Poldokhtar, au moins huit personnes blessées dans les affrontements ont été hospitalisées. Pour stopper des heurts similaires dans la commune de Chabankareh dans la province de Bouchehr, les agents des FSE ont tiré des gaz lacrymogènes et tiré en l’air pour disperser la foule.

Les habitants de Dachtistan ont aussi manifesté ces derniers jours. Ils ont bloqué la route principale reliant Ahwaz à Bouchehr dans le sud. Les agents des FSE ont chargé les manifestants à coups de gaz lacrymogène.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 avril 2008 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe