vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesIran : La commission des Femmes du CNRI appelle à la libération...

Iran : La commission des Femmes du CNRI appelle à la libération des mères emprisonnées

 CNRI – L’arrestation d'un grand nombre de mères de manifestants tués et de prisonniers politiques met en évidence l'impuissance du régime des mollahs face au soulèvement national où les femmes et les jeunes filles jouent un rôle important et souvent un rôle de premier plan. Le soulèvement a pris de nouvelles dimensions et s'intensifier de jour en jour malgré la répression brutale, les assassinats et les mesures préventives.

La commission des Femmes du CNRI appelle toutes les organisations des droits de l'homme, en particulier le Haut Commissaire aux droits de l'homme de l’ONU, le Groupe de travail sur la détention arbitraire et les organisations de femmes à dénoncer la détention de ces mères et à prendre des mesures urgentes pour obtenir leur libération.

Afin d’empêcher la manifestation hebdomadaire des mères dans le parc Laleh de Téhéran, les forces répressives du régime en ont arrêté au moins 33 avant de les transférer dans un centre de détention de la rue Vozara de la capitale samedi 9 janvier. Certaines des personnes âgées ont dû être emmenées aux hôpitaux Firouzgar et Sajjad durant la nuit du 9 au 10 janvier avant d'être renvoyées en détention.

Dimanche matin, des dizaines d’autres mères ont organisé des manifestations devant le centre de détention et le tribunal révolutionnaire en scandant « Libérez les mères » et « longue vie à nos mères ». Deux jeunes qui filmaient la scène ont été arrêtés.

Depuis le déclenchement des émeutes dans tout le pays, chaque samedi les mères et les proches de prisonniers politiques et de manifestants arrêtés se rassemblent pour demander leur libération.

Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 janvier 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe