vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran - Grève générale des travailleurs de la Compagnie de canne à...

Iran – Grève générale des travailleurs de la Compagnie de canne à sucre Haft-Tapeh et d’autres secteurs défavorisés de la société

Haft-Tapeh-Sugarcane-Company-Iran

Le soulèvement en Iran – No. 109

Les 8 et 9 mars, outre le courageux soulèvement des paysans marginalisés dans les villes de l’est d’Ispahan, notamment à Varzaneh et Ezhiyeh, et les manifestations des femmes marquant la Journée internationale de la femme, les grèves et les manifestations des travailleurs et d’autres couches de la société se sont poursuivies.

– Le vendredi 9 mars 2018 :

1. La grève générale de l’usine de canne à sucre Haft-Tapeh s’est poursuivie pour la sixième journée consécutive. Pour interrompre les manifestations, la direction de l’usine a annoncé, à la demande des autorités du régime, la fermeture de l’usine. Cependant, les travailleurs ont poursuivi leur grève et ont annoncé que si leurs salaires et leurs primes du Nouvel An n’étaient pas payés avant le 10 mars, ils prendront le contrôle de l’usine et ne permettront la vente de sucre à quiconque.

2. Les proches de femmes arrêtées alors qu’elles manifestaient devant le ministère du Travail à l’occasion de la Journée internationale de la femme (le 8 mars) ont organisé une manifestation sur le boulevard Vozara à Téhéran, appelant à la libération de leurs enfants et proches. Ils scandaient : « Nous attendons leur liberté ; Nous resterons ici. »

3. Les personnes spoliées par l’établissement financier Afzal ont organisé une manifestation de protestation devant la succursale de la banque Ayandeh à Téhéran.

– Voici quelques-unes des manifestations du 8 mars :

4. Des habitants de Zibakenar ont protesté contre le pillage des forêts par les Gardiens de la révolution (pasdaran) et les ont empêchés de couper les arbres en bloquant la route.

5. Les travailleurs licenciés de la compagnie pétrolière Gachsaran et leurs familles ont organisé une manifestation de protestation devant le gouvernorat. Dans le même temps, une réunion des projets et plans de développement de Gachsaran se tenait dans l’enceinte du bâtiment, à laquelle ont pris part des responsables du régime.

6. Au dixième jour du rassemblement de protestation des travailleurs du Complexe pétrochimique de Gachsaran, ils ont dénoncé le non-paiement de leurs salaires depuis quatre mois.

7. Des ouvriers du fabricant de compteurs de la ville de Qazvin se sont rassemblés devant le bureau du gouverneur pour protester contre leurs salaires différés.

8. Plus de 500 citoyens de Kazeroun se sont rassemblées devant le bureau du gouverneur pour protester contre la division de cette municipalité en deux villes. Ils ont hué le gouverneur qui était venu faire taire leur protestation et ne lui a pas permis de parler.

9. Les forces anti-émeutes ont attaqué des vendeurs ambulants à Karaj, ce qui a entraîné un conflit entre les deux parties, alors que la population s’est portée en aide des vendeurs démunis.

10. Un groupe d’épargnants spoliés par l’établissement financier Arman Vahdat d’Ahvaz s’est réuni devant la succursale Kian Pars de l’établissement pour réclamer leurs dépôts.

11. Les épargnants spoliés par l’établissement pour le développement Alborz Nahal Neshan se sont réunies pour la deuxième fois en une semaine, devant l’organisation du Jihad de l’Agriculture dans la ville de Karaj.

12. Les personnes spoliées par l’établissement financier Caspian à Kerman ont organisé un sit-in de protestation pour la deuxième journée consécutive devant le bâtiment de l’établissement.

13. Les travailleurs de Shayegan Mehr Apadana, dans la ville de Marivan, ont organisé une manifestation pour réclamer leurs salaires impayés depuis six mois.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 mars 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe