samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Etat d’alerte totale des forces répressives autour du bureau du...

Iran : Etat d’alerte totale des forces répressives autour du bureau du guide suprême des mollahs

 CNRI – Selon des informations reçues du département social des Moudjahidine du peuple (OMPI) à l’intérieur de l’Iran, le régime des mollahs redoutant les manifestations de ce lundi 3 août, a mobilisé la base Meghdad de la milice du Bassidj, la base Zahra et la brigade Sarollah des pasdaran, aux côtés des bataillons Achoura pour réprimer les manifestants à Téhéran aujourd’hui. Il a mis en état d’alerte toutes ses forces à partir de dimanche soir.

Dès les premières heures de la matinée, une nuée de forces répressives, notamment des voltigeurs à moto des unités spéciales en équipement complet se trouvaient dans l’enceinte du siège des pasdarans de la rue Karegar sud entre la place Pasteur et la place Horr prêts à charger les manifestants.

Les unités spéciales et les forces de sécurité en véhicules Samand et en bus se tenaient aux carrefours près des places Horr, Pasteur et Enghelab, et des rues Djomhouri, Vali-Asr et Khomeiny, équipées de boucliers. Dans ce secteur, les agents avaient des matraques et d’autres équipements répressifs et se tenaient à intervalles rapprochés.

Dans la rue Khomeiny, de la place Horr en direction de l’université Imam Ali, les rues d’Azerbaïdjan, 12 Favardine, Ordibehecht, Palestine sud,  Danechgah et le reste des rues entre le centre gouvernemental et le bureau de Khameneï, la circulation des véhicules était interdites. La circulation était aussi interdite aux piétons dans la rue Palestine.

Les agents en civil à motos patrouillaient dans les rues pour faire régner un climat de peur.

Les agents empêchent aussi les gens d’attendre aux arrêts de bus. La circulation était interdite dans de nombreux quartiers de la ville.

Pour empêcher la diffusion d’information, le régime des mollahs a coupé la ligne des téléphones mobiles avec le numéro 0999. Les lignes internet du centre ville et des rues Karimkhan, Enghelab et Abass-Abad sont coupées. Ces limitations se poursuivront jusqu’à l’investiture d’Ahmadinejad.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 août 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe