dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran – Arrestations de 3 enseignants à Téhéran et à Sanandaj

Iran – Arrestations de 3 enseignants à Téhéran et à Sanandaj

Iran – Arrestations de 3 enseignants à Téhéran et à Sanandaj

La Commission de l’Education du CNRI appelle à des actions de protestation des enseignants à l’échelle nationale dans la journée du lundi 5 octobre.

CNRI – Le lundi 31 août, les agents de renseignement du régime iranien ont arrêté trois enseignants à Téhéran et Sanandaj. MM Mehdi Bohlouli et Mohammad-Reza Niknéjad ont été arrêtés lors des raids des agents du régime contre leur domicile à Téhéran. Les agents ont saisi leurs effets personnels, notamment leurs ordinateurs. M. Ali Hossein Panahi a été arrêté dans la ville de Sanandaj. Trois jours avant son arrestation, il avait prononcé un discours dans lequel il avait appelé les gens à résister face aux discriminations et à la répression exercée par le régime.

M. Rassoul Bodaqi, un autre enseignant emprisonné, reste en détention malgré le fait que sa peine de 6 ans a pris fin le 6 août. Les agents du régime l’ont accusé d’avoir « agi contre la sécurité de l’Etat » et ont empêché sa libération. M. Bodaqi qui a 20 ans d’ancienneté dans son travail, a été expulsé de son poste sur ordre du ministère de l’Éducation du gouvernement de Rohani, uniquement parce qu’il avait défendu les droits légitimes des enseignants. Cet ordre d’expulsion lui a été transmis en prison.

Par ailleurs, deux autres enseignants, MM Ali-Akbar Baghbani et Alireza Hashemi, ont été récemment arrêté et sont toujours en prison.

Alors que régime corrompu des mollahs est totalement incapable de répondre aux revendications légitimes des enseignants, ce régime a peur lors de chaque rentrée scolaire, d’autant plus que cet année, les enseignants ont l’intention d’organiser des actions de protestation dans la journée du lundi 5 octobre, l’occasion de la Journée internationale des enseignants. Dans un tel contexte, le régime a procédé à de nombreuses arrestations afin de créer un climat de terreur et d’empêcher la mobilisation des enseignants.

La Commission de l’Education du Conseil national de la Résistance d’Iran (CNRI) exhorte les instances internationales et les syndicats d’enseignants à travers le monde à soutenir les revendications des enseignants iraniens et à protester contre la violation de des droits fondamentaux des enseignants par la dictature religieuse au pouvoir en Iran.

La Commission de l’Education du Conseil national de la Résistance d’Iran

Le 2 septembre 2015

Lire aussi: 

Iran: Déchirante auto-immolation d’un enseignant kurde pour protester contre les extorsions par le régime des mollahs

Incarcération inquiétante de mille enseignants en Iran

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe