mercredi, novembre 30, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran: Affrontements entre travailleurs et forces répressives à Téhéran

Iran: Affrontements entre travailleurs et forces répressives à Téhéran

Archive - 11 février 2010 1er Mai – n° 9

CNRI – A Téhéran, vers 13h30 locale, une quarantaine de travailleurs qui se dirigeaient de la rue Navab vers la rue Azadi pour y manifester en ce 1er mai, ont était la cible d’une charge violente des forces de sécurité. Frappés à coups de matraques éléectriques et de barres de fer, les travailleurs sans défense ont riposté. Deux d’entre eux ont dû être hospitalisés.

A 11h00 locale également, au croisement des rues Behboudi et Azadi, des agents de sécurité, des pasdarans et des miliciens du Bassidj agressaient les passants en les frappant et en les arrêtant, pour empêcher  le moindre rassemblement de protestation.

Les places Baharestan, Toupkhaneh, Vali Asr et Azadi débordent de miliciens, d’agents de sécurité et de leurs véhicules. Les agents en civil en voitures noires se sont déployés dans tous les quartiers du centre ville.

Dans l’entrée ouest de la place Azadi, il y a des check-points et les agents contrôlent les véhicules un par un.

Une unité de commandament des forces de sécurité installée depuis deux jours dans un kioske au Parc Danechjou sert de PC de surveillance.

A l’extrémité ouest de la rue Molavi, qui constitue l’entrée de Téhéran, il y a aussi un point de contrôle des papiers d’identité.

Secrétrariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er mai 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe