dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : 300 étudiants privés de leur droit de résider en cité...

Iran : 300 étudiants privés de leur droit de résider en cité universitaire à Téhéran

Téhéran, manifestation, université, 29 septembre 2009 CNRI – Selon les informations du département social de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) à l’intérieur du pays, le 29 septembre, le régime des mollahs a émis une directive privant plus de 300 étudiants de Téhéran de leur droit de résider en cité universitaire et même s’y pénétrer.

Cette mesure vient en réaction aux manifestations étudiantes de ces derniers jours. Les comités disciplinaires qui sont des antennes du ministère du Renseignement (Vevak) sur les campus et chargés de la répression et de la surveillance, ont fait parvenir cette directive par courrier, via les organes universitaires ou sécuritaires, aux étudiants des dortoirs numéros 14, 17 et 18.  Or il s’agit en grand nombre d’étudiants défavorisés de province qui n’ont aucun moyen de vivre à Téhéran et donc poursuivre ainsi leurs études.

Dans cette lettre, la raison de ce décret serait « des troubles dans l’ordre public de la cité ». Les points soulevés dans ce décret n’existent pas dans le règlement de la cité.

Le Vevak a créé un dossier sur « les masqués de la cité universitaire » dans l’intention de renvoyer une trentaine de militants actifs. Les agents du Vevak au sein de l’établissement sont à la recherche de prétextes pour expulser ces étudiants que le régime considère comme le facteur essentiel des protestations.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er octobre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe