vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafIrak: Exposition grotesque du régime des mollahs à Khalis pour davantage de...

Irak: Exposition grotesque du régime des mollahs à Khalis pour davantage de répression contre Achraf

AchrafCNRI – Face à l’ampleur du soutien de la population locale aux Moudjahidine d’Achraf, les agents du régime des mollahs de la province irakienne de Diyala,  ont organisé le 16 septembre dans la ville de Khalis à 20 km d’Achraf, une exposition de photos sous le nom d’une tribu. Ils ont l’intention, avec de la propagande mensongère, de faire croire que la population locale veut l’expulsion des Achrafiens. Il s’agit en fait pour eux de préparer le terrain à une attaque contre Achraf afin d’y commettre un nouveau bain de sang. Le régime des mollahs a l’intention d’organiser des expositions similaires dans la province de Saladin et Kirkouk.

Le Conseil national des tribus irakiennes de Diyala a annoncé dans une déclaration que cette mise en scène ignoble n’avait aucun rapport avec les tribus de Diyala et n’était qu’une tentative du régime iranien pour étendre sa présence dans la province. Dana’ifar, le nouvel ambassadeur du régime en Irak, est directement impliqué dans ce plan et il est possible qu’il participe personnellement à cette exposition.

Le principal agent ayant mis en place cette exposition grotesque s’appelle Jaber Aouda Al-Mamouri, de la force terroriste Qods. C’est un vétéran de la 9e brigrade Badr qui a vécu 27 ans en Iran.  En octobre 1987, il s’est engagé dans le corps des pasdaran et touche actuellement un salaire de la force Qods où son dossier porte le numéro 11748. Le régime des mollahs lui a remis un CD comportant une centaine de photos pour les faire imprimer à Bagdad avant de les exposer dans cette mise en scène. Ces photos ont déjà servi à une campagne de diabolisation de l’OMPI dans plusieurs villes d’Iran.

Un autre agent de ce projet s’appelle Ali Al-Zahiri, responsable du Conseil de soutien de Khalis et travaille aux ordres de Jaber Aouda. Le mois dernier, il s’est rendu en Iran pour être briefé par le ministère du Renseignement dans la ville de Kermanchah. Le Vevak lui a remis une grosse somme d’argent pour remplir cette mission et rémunérer d’autres agents.

Ahlam Ghassem Jassem Al-Maleji, un agent bien connu du régime iranien dans la ville de Baqouba, a reçu une somme importante du Vevak pour envoyer des cartons d’invitation à cette exposition. Cet agent est le rédacteur de l’hebdomadaire Biladi dont les frais sont assurés par le Vevak. Pour faire venir un maximum de gens dans cette exposition grotesque, la rumeur circule à Khalis que tous ceux qui s’y rendront, recevront 100 dollars.

Selon le plan du régime iranien, les agents devraient annoncer le mensonge selon lequel 1,5 million d’Irakiens ont signé  pour l’expulsion des Achrafiens. Il s’agit d’une réaction pitoyable à la déclaration de soutien de 480.000 habitants de Diyali à l’OMPI en juin 2010.

La Résistance iranienne attire l’attention de la MANUI, du représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Irak, des autorités et du commandement américains dans ce pays sur les intriques du régime des mollahs qui cherche par le mensonges et la guerre psychologique à préparer le terrain à davantage de mesures répressives et de pression contre les Achrafiens.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 septembre 2010 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe