lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsHeurts entre de courageux manifestants à Polytechnique et aux Beaux-Arts à Téhéran...

Heurts entre de courageux manifestants à Polytechnique et aux Beaux-Arts à Téhéran et les agents

archive 12 manifestants blessés un grand nombre d’arrestations

Protestations de juin 2010 – n°17

CNRI – Aux environs de 14h00 locale dimanche 20 juin dans la capital, un groupe d'étudiants et de Téhéranais se sont rassemblés pour protester contre le régime devant la porte principale de l’Ecole des Beaux-arts de la rue Mossadegh pour crier « Mort à Khamenei », « Khamenei honte à toi, quitte notre pays » et «Nous sommes Iraniens, nous ne capitulerons jamais ».

Les manifestants se sont heurtés aux forces répressives. Au moins deux personnes ont été blessées dans l'assaut des agents. A 14h30, des centaines de jeunes courageux et d’autres manifestants ont protesté à l'Université Polytechnique aux cris de « Mort au dictateur », aboutissant à des accrochages avec les forces du régime.

À 15:30 locale, des centaines d'agents de renseignement (bureau de la protection sur le campus) ont encerclé la zone en face de la porte principale de l'Université de Téhéran, empêchant d'entrer sur le campus. A 16h00 locale, des agents de renseignement ont agressé trois jeunes femmes sur la place Ferdoussi avant de les arrêter et de les transférer vers un lieu inconnu dans une Peugeot.

Vers 15h00 locale au cimetière de Behecht-e-Zahra, au moins 5 personnes ont été blessées lors d'affrontements avec les forces répressives.

Vers midi, 150 manifestants se sont rassemblés sous le pont Hafez de Téhéran. Ils scandaient « mort au dictateur » tandis que les forces de sécurité de l’Etat les chargeaient.

Craignant des manifestations d'étudiants et pour éviter les rassemblements, le régime a fermé des stations de métro à proximité des universités dans la matinée de dimanche.

Les rues et les avenues autour de la rue Karegar Chomali, où Neda Agha Soltan avait été tuée, ont été complètement bloquées par les agents du Renseignement et les forces répressives. Les agents vérifiaient les papiers des passants et procédaient à des arrestations. Dans l'après-midi, les forces anti-émeutes sont venues en renfort des autres forces répressives.

A Machad dans le nord-est, vers 14h00 locale sur la place Chohada, des centaines de personnes ont organisé une manifestation aux cris de «Mort à Khamenei » et « O Hojjat-e ibn al-Hassan, déracine l'injustice ». Les forces répressives ont brutalement attaqué les manifestants, faisant au moins cinq blessés. Dans la rue Tabarsi, près de 300 personnes ont scandé « mort à Khamenei » et ont été attaquées par des agents en civil et les forces de sécurité de l’Etat.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 juin 2010
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe