samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafGuerre psychologique des forces irakiennes contre les Achrafiens et repérages de divers...

Guerre psychologique des forces irakiennes contre les Achrafiens et repérages de divers points d’Achraf par des agents du Vevak

CNRI – Dans la nuit du 4 janvier, à 23h30, le capitaine criminel Ahmad Khezeir, s’est mis à menacer les Achrafiens près de la place à l’entrée du camp. Il a ensuite fait démarrer six véhicules blindés Humvee pour se rendre dans l’aile sud d’Achraf en passant au beau milieu des habitants pour les effrayer.  

En même temps sur la place Laleh et dans la rue principale d’Achraf, occupées par les forces irakiennes, la police de réaction rapide irakienne a déclenché des sirènes durant toute une heure, pour empêcher les habitants de dormir et mener une nouvelle guerre psychologique.

Par ailleurs, avec le soutien total des forces irakiennes, des agents du Vevak, le ministère du renseignement des mollahs, ont pris ces derniers jours des films et des photos des bâtiments à l’intérieur du camp d’Achraf pour lancer des opérations terroristes et criminelles. Les protestations redoublées des Achrafiens auprès des officiers irakiens ont été vaines. (Voir des photos ci-jointes)

Les 25, 27 et 28 décembre dernier, après avoir effectué des repérages de divers secteurs d’Achraf avec l’aide des forces irakiennes, des terroristes du régime des mollahs avaient tirés des roquettes sur les zones d’habitations du camp.

Par ailleurs, mercredi 4 janvier, les forces irakiennes ont continué à voler les biens des Achrafiens dans la partie occupée du nord du camp depuis l’attaque du 8 avril 2011.

Ces agissements sont des violations flagrantes des engagements que le gouvernement irakien a pris auprès de l’ONU à propos des Achrafiens.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 janvier 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe