jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafFront du dialogue national irakien : La répression des résidents d’Achraf est...

Front du dialogue national irakien : La répression des résidents d’Achraf est un crime condamnable

Saleh MutlakAttaque contre Achraf – Communiqué n°49

CNRI – Le Front du Dialogue national irakien dans un communiqué signé par son dirigeant le Dr Saleh Mutlak, a annoncé : « L’attaque contre Achraf équivaut à une insulte au peuple irakien. La nouvelle de l’attaque de la police contre le camp des Moudjahidine du peuple à Achraf, a choqué et stupéfait le peuple irakien. Les scènes de tirs sur des personnes sans armes et dans défense et de leur matraquage ont été diffusées dans le monde entier et il s’agit malheureusement d’un massacre ignoble et inhumain qui a fait jusqu’à présent 7 martyrs, 400 blessés des dizaines d’arrestations, qui peut être jugé devant les tribunaux irakiens et internationaux. De nombreux blessés sont dans un état critique. »

« Les résidents d’Achraf, poursuit le communiqué, au cours de toutes ces dernières années ont suscité un profond respect du peuple irakien, et leur protection contre les complots, les pressions et les marchandages politiques, est devenue une question de fierté nationale pour nous tous. Mais les crimes qui ont été commis les jours derniers, sont une tache noire pour leurs commanditaires et leurs auteurs, dont les forces politiques et le peuple d’Irak doivent tirer des leçons. Nous déclarons que ces crimes n’ont aucun rapport avec le peuple irakien et l’Irak et nous demandons que l’ensemble des responsables soient jugés pour cela. »

Le communiqué «exige qu’une délégation de parlementaires irakiens soit immédiatement autorisée à visiter le camp d’Achraf pour enquêter sur ce crime. » Il « exhorte les organisations internationales à intervenir immédiatement pour prendre soin des centaines de blessés et suivre le sort de ceux qui sont emprisonnés. »

Le Front du Dialogue national irakien note aussi que « les forces américaines, qui assistent à ces scènes et sont responsables de l’exécution de la loi internationale concernant les résidents d’Achraf, sont à n’en pas douter responsables d’empêcher ces actions et sont tenues redevables pour tous les cas de violations des droits. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 30 juillet 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe