mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesAppel à condamner l’apartheid sexuel en Iran et l’interdiction des femmes dans...

Appel à condamner l’apartheid sexuel en Iran et l’interdiction des femmes dans les stades

Appel à condamner l’apartheid sexuel en Iran et l’interdiction des femmes dans les stades

Lancé à l’ONU, aux organes de défense des droits des femmes et aux fédérations sportives internationales

La commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) condamne fermement l’interdiction faite aux femmes et aux filles d’entrer dans le stade Imam Reza de Machad et des tirs de gaz au poivre contre elles. C’est une nouvelle manifestation de la brutalité de la dictature médiévale et misogyne qui considère les femmes comme des citoyennes de seconde zone. Une dictature qui les prive de leurs droits politiques, sociaux et économiques fondamentaux, et qui a torturé et exécuté des dizaines de milliers de prisonnières politiques.

Dans la soirée du mardi 29 mars 2022, un grand nombre de femmes et de filles qui avaient acheté des billets pour assister à un match de football à Machad n’ont pas été autorisées à entrer dans le stade. Elles s’étaient rassemblées devant pour protester lorsqu’elles ont été attaquées par les forces de sécurité à coup de gaz au poivre.

Le mollah Alam al-Hoda, représentant de Khamenei à Machad et beau-père d’Ebrahim Raïssi, président des mollahs et bourreau du massacre de 1988 qui incarne les crimes de ce régime, a qualifié la présence de femmes dans les stades de péché. La vérité est que les mollahs sont terrifiés par la haine et le dégoût des femmes envers la dictature religieuse et empêchent tout rassemblement de femmes qui ne soit pas sous le contrôle total des forces répressives.

La commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne demande au Secrétaire général de l’ONU, au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à sa Haute-Commissaire et aux rapporteurs concernés, ainsi qu’aux défenseurs des droits des femmes de condamner les actions répressives du régime des mollahs et l’interdiction faite aux femmes d’assister à des matches. Elle demande à la Fédération internationale de football et aux autres autorités sportives de sanctionner le régime iranien pour son apartheid sexuel et de lui interdire de participer à des compétitions internationales.

 

Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 31 mars 2022

 

 

Cliquer sur le lien pour lire le communiqué dans le site de la commission des Femmes

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe