jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar...

Iran: Documents sur un horrible crime contre l’humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz

Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz

Iran: Documents sur un horrible crime contre l’humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz en mars 2020 lorsque Raïssi était le chef du pouvoir judiciaire.

16 prisonniers assassinés lors de la mutinerie de Sepidar le 30 mars 2020 ; noms des prisonniers et documents fabriqués.

Le Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) avait annoncé dans un communiqué du 8 avril 2020 : « Au moins 10 prisonniers ont été tués à la prison de Sepidar à Ahwaz le 30 mars à la suite de tirs des pasdarans : Faizollah Mokhtari, Sajjad Pishdad (Mahroui), Alireza Hajivand, Mohammad Tamoli, Mohammad Leftah, Mohammad Salamat, Ali Khafaji, Majid Zobeidi, Shahin Zuhairi et Seyed Reza Khorsani (Moghinami). »

Parallèlement, Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), avait alerté sur des crimes contre l’humanité dans les prisons et avait exigé une action immédiate du Secrétaire général de l’ONU, du Conseil de sécurité, du Conseil des droits de l’homme, de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et de l’Union européenne pour sauver la vie des prisonniers du massacre et du Covid-19.

À présent, la Commission de la sécurité et du contre-terrorisme du CNRI (CSCNRI) divulgue des documents indiquant que 16 prisonniers ont été tués à la prison Sepidar à Ahwaz le 30 mars 2020. Le nombre réel est certainement plus élevé. En outre, il n’y a toujours pas de documents concernant les quatre victimes dont les noms ont été annoncés dans le communiqué du CNRI du 8 avril.

Selon des documents obtenus de la prison d’Ahwaz, agissant sur ordre du pouvoir judiciaire, le directeur de la prison de Sepidar a émis 15 rapports identiques les 1er et 2 avril 2020, précisant que la cause du décès de 16 prisonniers était « la prise de méthadone » après « un vol de médicaments à l’infirmerie ». Chaque rapport concerne un seul prisonnier ; toutefois, les noms de deux victimes sont mentionnés dans l’un des rapports (Sajad Pishdad et Mohammad Reza Mughinami).

Tous ces documents, intitulés « rapport de décès », mentionnent le nom, le prénom et le nom du père du prisonnier, en se référant à une lettre spécifique avec un numéro :

« Considérant l’émeute massive des prisonniers dans cette prison le 30 mars 2020, le susnommé était parmi les prisonniers qui ont participé à l’émeute, et après avoir détruit les biens de la prison et mis le feu, il a attaqué l’infirmerie de cette prison et a volé des médicaments. Il est apparemment décédé suite à la prise de Méthadone. Un rapport préliminaire a été déposé et envoyé au bureau du procureur d’Ahwaz, et son corps a été livré à la morgue de la médecine légale. Cette affaire est portée à votre connaissance à des fins judiciaires. »

La cause du décès de Faizullah Mokhtari est écrite comme « prise de méthadone et empoisonnement », alors que pour les autres il est seulement indiqué « prise de méthadone ».

Les noms des 16 prisonniers décédés sont les suivants :

1. Faizullah Mokhtari
2. Abdul Reza Bag’an
3. Nasser Zubeidi
4. Afshin Karimpour
5. Amin Karimi
6. Shahin Zuhairi
7. Alireza Ali Moradi
8. Sajjad Pishdad
9. Mohammad Reza Mughinami
10. Majid Zubeidi
11. Iman Jamshidi Fard
12. Mohammad Tamoli
13. Rasul Abbasi Chadgani
14. Rahim Alizadeh
15. Soroush Makvandi
16. Maitham Hesabi Junaqani

Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz Iran: Documents sur un horrible crime contre l'humanité à la prison Sepidar d’Ahwaz
Comme on peut le voir dans les documents, la lettre du directeur de la prison de Sepidar a été envoyée aux différentes branches du tribunal, du parquet, de l’enquête et de l’applications des peines. Tous ceux qui, dans ces services, ont participé au crime sont considérés comme des complices. Le guide suprême du régime, Ali Khamenei, son président, Ebrahim Raïssi, et le chef du pouvoir judiciaire, Gholam Hossein Mohseni Eje‘i, sont les principaux coupables.

Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI)
Commission de la sécurité et du contre-terrorisme
Le 12 septembre 2022

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe