vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsDébut de manifestation sur la place Ressalat et dans la rue Motahari...

Début de manifestation sur la place Ressalat et dans la rue Motahari aux cris de « Mort au dictateur »

archiveManifestations en Iran – 1er mars

CNRI – Vers 14h00, une manifestation de protestation a commencé sur la place Ressalat de Téhéran et les gens ont bloqué le passage avec leurs véhicules pour empêcher l’arrivée des forces de sécurité dans le secteur.

Dans les ruelles et les rues adjacentes à la rue Motahari et Vali-Asr, les gens scandent « Mort au dictateur ».  Une trentaine de voltigeurs à moto et six véhicules de la brigade spéciale sont postés à l’angle nord-est de la place Vali-Asr pour affronter les manifestants.

La nuit dernière, 28 février, vers 22h00, les Téhéranais ont fait entendre leurs protestations de nuit en criant « Allah-o-Akbar » et « Mort au dictateur » dans divers points de la capitale comme Farmaneh, Gheitarieh, Dorous et en haut de la rue Padaran, Sadeghieh, plus haut que la place Vanak, Vali-Asr, Chahrak-e-Gharb, Saadat-Abad, Mahmoudieh, de Ressalat à Argentine et dans les rues Pasteur, Roudaki, Jamalzadeh.

A Zarine-Chahr et Najaf-Abad, en province, la population a aussi lancé de nuit ses cris de protestations « Allah-o-Akbar ». A Karadj, sur le boulevard Chahrdari, les gens criaient « Allah-o-Akbar » et « Mort à Khamenei ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1 mars 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe