mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafAvec les forces irakiennes, le régime iranien programme la 4e attaque à...

Avec les forces irakiennes, le régime iranien programme la 4e attaque à la roquette contre Achraf

Appel à l’installation d’observateurs américains et onusiens à Achraf pour les six prochains mois

CNRI – Selon les informations reçues de l’intérieur du corps des pasdarans du régime iranien, des agents de la force terroriste Qods avec l’aide et la collaboration des forces irakiennes se préparent à tirer pour la 4e fois ce soir (jeudi 29 décembre) des roquettes Katioucha sur Achraf.

Ce sera la quatrième attaque à la roquette contre Achraf depuis le 25 décembre, c’est-à-dire depuis la signature du protocole d’accord de l’ONU pour résoudre de manière pacifique la crise d’Achraf. Les trois dernières attaques montraient clairement une coordination entre les forces irakiennes et le régime des mollahs.

Après la 3e attaque dans la soirée du 28 décembre, l’AFP citait « un responsable du centre de commandement de la sécurité irakienne à Baqouba » qui déclarait que « quatre (obus de) mortier sont tombés sur le camp d’Achraf à environ 20H15 ». Malgré cela, la MANUI a dit ne pas être en position de confirmer de manière indépendante ces informations diverses parce que cette mission, à part des visites périodiques, n’est pas présente dans le camp d’Achraf.

Les représentants des habitants ont fait part aujourd’hui de cette attaque programmée à M. Martin Kobler, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, et au représentant de l’ambassade américaine et à cet égard ont demandé la présence permanente d’une équipe d’observateurs de l’ONU à Achraf.

Le but recherché par le régime iranien et ses agents irakiens à travers cette attaque est clairement l’échec de la solution pacifique de la crise d’Achraf et des pressions pour obtenir un déplacement forcé afin de commettre un grand massacre dans le camp.

Dans la soirée du mercredi 28 décembre, Mme Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, s’appuyant sur la déclaration du 25 décembre de la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton sur la sécurité et la sureté des habitants d’Achraf et la lettre du 28 décembre du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU aux habitants et sa promesse de poursuivre ses efforts pour régler les problèmes restants, a annoncé que « 400 habitants d’Achraf en signe de bonne volonté sont prêts à la première occasion à se rendre avec leurs biens meubles et leurs véhicules au camp Liberty », ajoutant que « le transfert du premier groupe est en même temps un test pour l’attitude du gouvernement irakien sur l’engagement qu’il a pris auprès de l’ONU et des USA ».

Tout en invitant la MANUI à venir voir les points touchés par les roquettes et s’entretenir avec les habitants, la Résistance iranienne demande l’installation d’observateurs de l’ONU et des Etats-Unis à Achraf jusqu’au transfert du dernier habitant et le règlement de tous les problèmes restants au cours des six prochains mois.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 décembre 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe