Home Blog Iran / extrémisme : Aider les musulmans modérés à vaincre l’extrémisme islamique

Iran / extrémisme : Aider les musulmans modérés à vaincre l’extrémisme islamique

0
Iran / extrémisme : Aider les musulmans modérés à vaincre l’extrémisme islamique

Iran / extrémisme : Aider les musulmans modérés à vaincre l’extrémisme islamique

Par Sarvnaz Chitsaz

The Hill – Quiconque possède une connaissance minimale des enseignements de l’islam devrait savoir que le Coran affirme clairement qu’aucune coercition n’est tolérée en religion. Il est affirmé de la façon la plus claire possible que la violence et le terrorisme ne sont pas approuvés par l’islam.

Mais nulle part la fureur fondamentaliste ne se fait mieux sentir que dans le traitement ignoble qu’elle inflige aux femmes. Le mois dernier, le monde célébrait la Journée Internationale pour l’Élimination de la Violence à l’Égard des Femmes, et il semble nécessaire de rappeler à la communauté mondiale que la misogynie est diamétralement opposée aux valeurs humaines inhérentes à l’islam.

Des centaines de millions de musulmans vivent de manière pacifique et productive dans des sociétés modernes et tolérantes. En tant que musulmane, je sais que ma religion n’a rien à voir avec l’idéologie ignoble de Daech et du régime iranien, qui promeut des tragédies comme celle des attaques terroristes du 13 novembre à Paris. Leur idéologie est fondée sur la coercition, la misogynie, l’intolérance et la violence.

Malheureusement, chaque fois que quelqu’un pervertit ma religion en réprimant les femmes ou en perpétrant des actions terroristes révoltantes en son nom, la population musulmane dans sa globalité est injustement blâmée. Mais je reconnais que ceux qui dirigent leur colère contre tous les musulmans ne sont qu’une petite partie des épris de liberté et de paix.

L’idéologie de Daech est inhumaine, point final. Lorsqu’ils ont envahi des parties de l’Irak, ils ont pris des femmes de confession yézidie comme esclaves. Ils traitent toutes les femmes comme des citoyennes de seconde classe, et instaurent des châtiments barbares contre elles, dont la lapidation.

À la suite des attaques de Paris, le président français François Hollande a affirmé avec raison : « Nous ne sommes pas engagés dans une guerre de civilisations parce que ces assassins n’en ont aucune. »

Évidemment, Daech ne représente rien d’autre que lui-même, que ce soit dans ce monde ou dans l’autre. Mais nous pouvons aller plus loin et affirmer que Daech et les autres groupes extrémistes sont de vrais ennemis de toute civilisation, et surtout de la civilisation islamique.

L’idéologie apocalyptique de Daech et son pendant chiite en Iran encourageront la destruction de tout ce qui les empêche de bâtir un empire « islamique » mondial qui veut appliquer les lois brutales de la charia, lois qui n’ont rien à voir avec l’islam.

La principale différence est que le régime extrémiste en Iran a déjà institutionnalisé et implémenté les lois de la charia et les mesures misogynes dans sa constitution. Il a établi une tyrannie religieuse brutale trois décennies avant Daech. En Iran, les femmes ne sont pas seulement des citoyennes de seconde classe, elles sont torturées, lapidées, violées en prison, dépossédées de leurs droits fondamentaux.

Aujourd’hui, elles sont même exclues d’un certain nombre de cours universitaires et ne peuvent pas se rendre dans des stades pour assister à des événements sportifs. Aucune femme en Iran n’est autorisée à chanter ou à voyager à l’étranger sans la permission de son père ou de son mari.

La grande majorité des victimes de l’extrémisme islamique à travers l’histoire ont été des musulmans modérés, à commencer par les femmes. Qu’ils soient des rebelles soutenus par l’Occident contre Daech et le régime d’Assad en Syrie, ou des dissidents iranien qui souhaitent renverser la théocratie répressive chiite à Téhéran, ou des musulmans ordinaires tués ou blessés par des attaques comme celle qui a frappé Beyrouth avant Paris, les musulmans modérés sont diamétralement opposés aux groupes extrémistes chaque fois que ces derniers montrent leur hideux visage.

Les musulmans modérés considèrent la misogynie et les attaques terroristes comme un attentat à l’humanité et à l’islam lui-même. Ce sentiment a été exprimé à la suite des attaques de Paris par Maryam Radjavi, une femme musulmane à la tête du Conseil National de la Résistance Iranienne (CNRI).

La société musulmane en général et la société chrétienne laïque représentent deux côtés d’une même médaille, et attaquer l’un revient à attaquer l’autre. Les mouvement modérés comme le CNRI le savent bien. Ils ont été les premiers témoins de la façon dont les extrémistes comme ceux qui règnent à Téhéran utilisent leur idéologie pour assassiner des citoyens, violer les droits humains, et semer la violence et l’intolérance.

Les leaders occidentaux feraient bien de reconnaître cette réalité. Ils devraient former une alliance avec les musulmans modérés qui peuvent finalement vaincre la menace insidieuse du fondamentalisme islamique.

Le monde doit se montrer ferme face au fondamentalisme islamique, pas uniquement de façon militaire mais aussi idéologiquement et culturellement. La solution ultime à l’extrémisme est de soutenir les mouvements musulmans modérés qui adoptent l’égalité des sexes, la démocratie, le pluralisme, et la tolérance.

Abraham Lincoln a dit : « Une maison divisée contre elle-même ne peut tenir debout ». Ces mots sonnent aussi juste aujourd’hui qu’il y a 150 ans.

Tandis qu’une minorité marginale et dangereuse essaye activement de corrompre l’image du deuxième culte le plus important du monde de façon à diviser l’humanité toute entière, nous devons nous montrer fermes et unis pour défendre les accomplissements de notre civilisation commune, qui incluent les droits humains, la démocratie et les droits des femmes. Notre futur en dépend.

Chitsaz est présidente du Comité des Femmes du Conseil National de la Résistance Iranienne (CNRI), qui cherche à instaure une république démocratique, laïque et non-nucléaire en Iran.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here