samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafVives indignations dans le monde arabe contre l'embargo sur le camp de...

Vives indignations dans le monde arabe contre l’embargo sur le camp de réfugiés iraniens à Achraf

CNRI – Dans le monde arabe, de nombreux parlementaires, partis politiques et défenseurs des droits de l’homme se sont indignés de l’embargo sur l’eau et l’électricité au camp d’Achraf en Irak qui abrite une centaine d’opposants au régime iranien.

Cité par le quotidien irakien Al-Zaman, la Campagne arabe pour la défense d’Achraf a déclaré : « Le gouvernement irakien cherche à briser la volonté des cent résidents d’Achraf et à ouvrir la voie pour spolier ces habitants de leurs biens et commettre de nouveaux crimes dans le camp. »

Leqa Verdi, président de la Commission pour l’immigration au Parlement irakien, a déclaré : «L’accès aux services essentiels est un droit des habitants d’Achraf, les en priver constitue une violation des conventions internationales relatives aux réfugiés, ainsi qu’une violation des engagements de l’Irak vis-à-vis des réfugiés. »

Le parlementaire Talal Al-Zoubeï (de la faction Al-Iraqi) a déclaré : « Le pouvoir législatif en Irak récuse cette décision et agira pour s’assurer que les droits des habitants seront respectés. »

Le parlementaire Jamil Adel Yaziden (de la faction kurde) a déclaré : « nous condamnons ces actions contre Achraf et nous nous tiendrons aux côtés des réfugiés, quel que soit leur pays d’origine.»

Mazhar Al-Jenabi, membre de la commission pour la sécurité et la défense au parlement irakien : « Nous exigeons que soit fournie aux habitants d’Achraf les services essentiels, principalement le raccordement de l’eau et de l’électricité dont ils ont grandement besoin en cette période de chaleur estivale. »

Le juge palestinien Teissir Al-Tamimi, président du Centre Qods des droits de l’Homme : « Les habitants d’Achraf sont des personnes protégées en vertu des conventions internationales, nous condamnons toute atteinte à leurs droits humains fondamentaux. »

Le Centre politique, légal et économique d’Égypte a déclaré dans un communiqué : « Nous appelons le gouvernement américain et les Nations unies à respecter leurs engagements vis-à-vis de la sûreté et de la sécurité des habitants d’Achraf. Nous leur demandons d’agir pour mettre fin à l’embargo criminel contre ce camp. L’eau, l’électricité et l’accès aux denrées alimentaires doivent être rétablis d’urgence. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe