mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireUne entreprise canadienne accusée d’exportation vers l’Iran des produits à usages nucléaires

Une entreprise canadienne accusée d’exportation vers l’Iran des produits à usages nucléaires

CNRI – Une entreprise canadienne a été accusée d’avoir violé les sanctions internationales contre l’Iran en exportant vers ce pays des produits qui peuvent être utilisés dans des applications nucléaires, ont annoncé les autorités canadiennes lundi à la CBC (la chaîne publique canadienne).

Après une enquête conjointe lancée il y a près de trois ans par les services canadiens de lutte contre le crime organisé et des services de contrôle des frontières du Canada, la compagnie « Lee Specialties Ltd » a été accusée d’avoir exporté illégalement vers l’Iran des joints toriques Viton.

Viton est une marque de caoutchouc synthétique qui peut résister à des températures élevées et à des produits chimiques corrosifs. Ces joints spécifiques sont utilisés dans les industries pétrolières et nucléaires.

Les joints toriques Viton ont été expressément mentionnés dans le texte de la loi canadienne sur les « Mesures Economiques Spéciale », en tant que produits qui ne peuvent être expédiés vers l’Iran, précise le communiqué de presse des services canadiens de lutte contre le crime organisé.

L’enquête a débuté en mai 2011, après que les agents des services canadiens du contrôle des frontières à l’aéroport international de Calgary ont trouvé des joints Viton dans un convoi de fret en partance vers l’Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe