lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafUn rassemblement de chefs tribaux irakiens rappelle les droits d'Achraf

Un rassemblement de chefs tribaux irakiens rappelle les droits d’Achraf

CNRI – Lors d’une réunion sur la dégradation des droits de l’homme dans la province irakienne de Diyala, personnalités, chefs tribaux et aînés ont appelé à mettre fin au blocus du camp d’Achraf par les forces irakiennes. Diverses tribus ont pris part à la réunion, notamment les Neda, Saïdi, Machayekhi, Bani Veys, Karkhi, et Sadeh Samideï. Les chefs de tribu et les cheikhs ont été rejoints par des personnalités et membres du conseil d’administration de la province.

Evoquant les révélations de Wikileaks le mois dernier sur les crimes contre l’humanité commis à grande échelle en Irak par le régime iranien et le gouvernement de Nouri al-Maliki, les participants ont exhorté à la fin de violations des droits humains dans leur province.

Ils ont également dénoncé les pressions inhumaines exercées contre les résidents d’Achraf, et encouragé l’installation d’une équipe de surveillance de l’ONU dans le camp.

La réunion a donné lieu à une déclaration appelant  à une résolution sur les problèmes et la situation de la population de Diyala, tout en exigeant des services de base et la sécurité.

La déclaration a également plaidé pour la levée du siège injuste d’Achraf par le gouvernement Maliki, le qualifiant de violations des droits de personnes protégées par les lois internationales. Les violations contre Achraf y sont qualifiées d’actes niant les valeurs de l’islam et des Arabes.

La déclaration a de nouveau souligné que l’équipe de surveillance des Nations Unies soit basée à Achraf pour assurer la protection des résidents. «Nous demandons à l’ONU, a dit un cheikh, que la MANUI et d’autres organisations des droits de l’homme interviennent immédiatement et empêchent les exactions contre la population du camp d’Achraf. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe