lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireUn projet de renvoi de l’Iran devant le Conseil formulé par les...

Un projet de renvoi de l’Iran devant le Conseil formulé par les 3 Européens

Un projet de renvoi de l’Iran devant le Conseil formulé par les 3 EuropéensReuters, 18 janvier – Un projet de résolution devant être soumis à l’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU demande à l’agence de renvoyer le dossier nucléaire de l’Iran devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, selon le texte dicté à Reuters mercredi par un diplomate de l’UE.

La résolution, rédigée par la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, demande à l’Iran « d’aider l’agence à clarifier certaines questions concernant ses éventuelles activités de développement d’armes nucléaires » et demande au directeur de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, « de transmettre une copie de cette résolution au conseil de sécurité ».

Une comparution devant le conseil composé de 15 nations ouvre la voie à des sanctions éventuelles des Nations Unies, bien que les diplomates et analystes estiment que de telles mesures punitives ne soient pas encore envisageables.

Les « 3 Européens » ont décidé la semaine dernière de se joindre à Washington pour demander que l’Iran comparaisse devant cet organe important de l’ONU après que Téhéran ait déclaré que le pays reprendrait la recherche sur l’enrichissement d’uranium, technologie, qui selon les inquiétudes de l’Occident, permettrait à l’Iran de produire des armes atomiques.

L’Iran prétend que son programme nucléaire est exclusivement destiné à la génération d’électricité.

Le texte va subir des modifications puisque son libellé fera l’objet de discussions au conseil des gouverneurs de l’AIEA composé de 35 nations, qui va se rassembler pour une réunion d’urgence sur l’Iran au début du mois prochain.

La Russie et la Chine, qui font partie du conseil de sécurité et du conseil de l’AIEA, ont exprimé leurs doutes quant aux avantages d’un renvoi du dossier aux Nations Unies.

Si la résolution était approuvée, l’affaire serait confiée au conseil pour la première fois depuis le début du conflit avec l’Iran en août 2002.

Cependant, c’est l’AIEA, basée à Vienne, qui serait responsable de l’inspection du programme nucléaire de l’Iran.

La résolution « prie le directeur général (ElBaradei) de persévérer dans ses efforts pour mettre en œuvre l’accord de sauvegardes de l’agence avec l’Iran… en vue de fournir des garanties crédibles concernant l’absence d’équipements et d’activités nucléaires non déclarés en Iran ».

   

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe