mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn prisonnier politique exhorte les travailleurs d’Iran à protester contre le régime

Un prisonnier politique exhorte les travailleurs d’Iran à protester contre le régime

Un prisonnier politique exhorte les travailleurs d’Iran à protester contre le régime

CNRI – Abolqasem Fouladvand, un prisonnier politique Iranien incarcéré dans la prison de Gohardasht (Rajai Shahr) à Karaj, nord-ouest de Téhéran, a formulé un commentaire à l’occasion de la Journée Internationale des Travailleurs et des Professeurs en Iran. Il a exhorté le peuple Iranien, en particulier les travailleurs et les professeurs, à protester contre le régime de mollahs.

Monsieur Fouladvand a été arrêté le 11 juin 2013 et a été condamné à 18 ans d’emprisonnement le 8 février 2014 pour avoir eu des liens avec le principal groupe d’opposition, l’Organisation des Moudjahidines du Peuple d’Iran (OMPI), et pour avoir insulté le leader suprême du régime, Ali Khamenei.

Ce qui suit est le contenu de sa déclaration qui a été clandestinement extirpé de la prison: 

Nous sommes à l’aube de la Journée Internationale des Travailleurs et des Professeurs alors que bon nombre de travailleurs et de professeurs de notre pays sont emprisonnés ou pendus pour l’argument fallacieux qu’ils agissent contre la sécurité nationale (pour dire la sécurité des mollahs) à cause de leur réclamation des droits syndicaux. Les fascistes et fondamentalistes théocratiques après avoir bu le calice du poison nucléaire, sont maintenant prêts à boire le calice du poison régional lors du second Plan d’Action Conjoint (PAC).

Ils n’ont pas le courage d’admettre qu’ils font face à des soulèvements populaires. Ils ne veulent pas ou ne désirent pas résoudre les problèmes des travailleurs, des professeurs, des sages-femmes, des pensionnaires et autres classes de gens dans le pays.

L’objectif fondamental de ce régime est de piller les intérêts du pays et de créer la peur et l’oppression, ainsi que la torture et l’exécution sur la scène nationale. C’est notre devoir de hurler nos slogans de « Travail, Pain, Liberté » avec la bataille afin de renverser et d’éradiquer le régime anti-humain des mollahs.

J’ai le devoir de déclarer mon soutien et ma sympathie aux protestations et aux justes réclamations mentionnées dans la déclaration de Jafar Azimzadeh et Esmail Abdi qui représentent un grand nombre de travailleurs et de professeurs. Nous avons également une pensée pour les professeurs, travailleurs et syndicalistes récemment martyrisés sans oublier Abbas Amani, Farzad Kamangar, Mohammad Ali Haji Aqai, Sattar Beheshti, Gholamreza Khosravi et Shahrokh Zamani. Nous avons l’intime conviction que l’unique solution à tous les problèmes et souffrances des travailleurs, professeurs, sages-femmes et autres personnes dans notre patrie est de renverser ce régime inhumain et réactionnaire.

Je demande à tous les travailleurs et ouvriers de rester solidaire avec les professeurs, sages-femmes et étudiants, afin de nous lutter pour notre droit à la liberté, et ensemble avec 1000 Ashraf et l’armée de la libération pour renverser ce régime cruel et oppressif des mollahs.

Mort au principe de Velayat-e Faqih (Guide suprême)

Longue vie à Radjavi

Abolqasem Fouladvand

Prison de Gohardasht (Rajai Shahr), Karaj
29 avril 2016.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe