jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafUn maire de France appelle à la fin des restrictions à la...

Un maire de France appelle à la fin des restrictions à la Cité d’Achraf.

CNRI -. Le maire et des conseillers municipaux de Taverny (val d’Oise) dans le nord de Paris ont condamné les restrictions injustes et inhumaines imposées aux malades d’Achraf, en Irak. Dans un communiqué publié cette semaine, les élus ont exprimé leur solidarité avec la Résistance iranienne et exigent des mesures urgentes pour mettre fin aux pressions pénales prononcées sur le camp, où 3.400 opposants iraniens résident.

La déclaration, publiée sur le site officiel de la Ville, est intitulée « Alerte au camp d’Ashraf : le Maire dénonce« 

« Plusieurs élus du département, dont, bien évidemment, Maurice Boscavert, continuent d’exprimer leur solidarité avec la résistance iranienne en condamnant fermement le régime iranien et en dénonçant les cruautés », dit la déclaration.

Il s’agit des pressions récentes contre le camp d’Achraf, qui abrite 3.400 membres de la principale opposition iranienne les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), et les abus contre les résidents condamnés par le gouvernement du Premier ministre Nouri al-Maliki.

« le blocus inhumain de la Cité d’Achraf s’est intensifié ces dernières semaines. Des mesures criminelles restreignant l’accès aux soins médicaux des résidents du camp se sont multipliées… « 

 » Les forces de Maliki empêchent l’hospitalisation d’Achrafiens atteints de cancers, refusent l’accès aux soins à des patients en phase terminale ou encore, empêchent la livraison de médicaments dans la Cité…. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe