vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafUn ambassadeur Suisse va se rendre en Irak pour discuter de la...

Un ambassadeur Suisse va se rendre en Irak pour discuter de la situation d’Achraf

CNRI – Plusieurs membres du Parlement suisse ont exigé des réponses du gouvernement fédéral sur la principale opposition iranienne et le camp d’Achraf, demandant au gouvernement de jouer un rôle de garant pour la protection des résidents d’Achraf.

Le camp Achraf, en Irak abrite plus de 3.400 membres des Moudjahidine du Peuple d’Iran, la principale opposition iranienne (OMPI).

Selon le gouvernement, l’ambassadeur suisse à Damas se rendra en Irak en avril et la situation au camp d’Achraf sera l’un de ses entretiens prioritaires avec divers responsables irakiens.

Cinq membres du Parlement suisse ont interpellé le gouvernement lors d’une séance sur la protection des résidents d’Achraf en Irak et de leurs familles en Iran, les obstacles posés par le gouvernement irakien à l’entrée des médicaments dans le camp, les menaces du régime iranien, le harcèlement et la torture psychologique des résidents qui utilisent plus de 240 haut-parleurs.

Les parlementaires ont appelé à une intervention internationale et exhorté leur gouvernement à jouer un rôle dans la protection des résidents du camp, en mettant un terme à la violation des droits des résidents par le gouvernement irakien.

Ils ont également pressé le gouvernement suisse d’intervenir et de demander à l’administration américaine de retirer l’OMPI de la liste des organisations terroristes en conformité avec la Grande-Bretagne et l’Union européenne.

Les parlementaires ont souligné que la Suisse est partie aux conventions internationales relatives aux droits, qui l’obligent à intervenir pour assurer la protection du camp d’Achraf.

Un représentant du gouvernement suisse a déclaré aux parlementaires que Berne est conscient de la situation au camp d’Achraf, en soulignant que ses résidents sont protégés par les lois internationales.

Le gouvernement a également indiqué qu’il suivra de près l’évolution à Achraf via de son ambassade en Syrie et qu’il exhorte le gouvernement irakien à respecter les lois internationales.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe