jeudi, février 9, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafSoutien d’une majorité de parlementaires néerlandais à Achraf et à la résistance...

Soutien d’une majorité de parlementaires néerlandais à Achraf et à la résistance iranienne

CNRI – Une majorité de parlementaires néerlandais viennent de signer une déclaration de soutien à Achraf et à la Résistance iranienne, empruntant ainsi le même chemin que les députés français dont la déclaration a été rendue publique le 18 mai.  Ils mettent en avant trois points :

• Soutenir la Troisième Voie de Maryam Radjavi en reconnaissant la Résistance contre le fascisme religieux et ouvrir un dialogue avec le Conseil national de la Résistance iranienne

• Appeler l’ONU et les États-Unis à protéger les résidents d’Achraf comme des personnes protégées en vertu de la Quatrième Convention de Genève et à mettre un terme à la torture psychologique et au siège d’Achraf

• Renvoyer le dossier de répression et de violations des droits humains de l’Iran au Conseil de sécurité de l’ONU et imposer des sanctions au régime iranien.

Déclaration d’une majorité du Parlement néerlandais

 Considérant le soulèvement généralisé et national contre le fascisme religieux en Iran, la résistance courageuse contre la violence et la répression du gouvernement, les nombreuses arrestations et exécutions politiques, y compris l’exécution de parents de résidents d’Achraf, qui sont une source d’espoir pour le peuple iranien;

 Considérant que le blocus, la poursuite de la torture psychologique et les transgressions fréquentes par les forces irakiennes et les agents du régime iranien contre des personnes protégées en vertu de la 4e Convention de Genève sont des exemples clairs de crimes de guerre;

 Considérant la réalité comme quoi le régime iranien constitue le principal obstacle à la démocratie dans la région et qu’il tente de dévier les soulèvements en quête de liberté de la région vers l’intégrisme islamique;

 Considérant que l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran croit en un islam tolérant et démocratique et qu’elle constitue l’antithèse de l’intégrisme;

 Et compte tenu de la troisième voie proposée par Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance d’Iran, coalition de l’opposition démocratique qui met à portée de la main un changement démocratique en Iran par le peuple et la Résistance iranienne;

Nous appelons le gouvernement néerlandais à :

 Renvoyer le dossier de répression et de violations des droits humains en Iran devant le Conseil de sécurité de l’ONU et imposer des sanctions efficaces contre le régime iranien.

 Agir avec le gouvernement des États-Unis et l’Organisation des Nations Unies pour la protection d’Achraf, souligner le statut de personnes protégées des résidents d’Achraf en vertu de la Quatrième Convention de Genève et de mettre un terme à la torture psychologique et au siège d’Achraf.

 Reconnaître la Résistance iranienne contre le fascisme religieux, et ouvrir un dialogue avec le Conseil national de la Résistance iranienne.