mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafSi l’Irak ne libère pas les sept otages d’Achraf, l’Europe prendra des...

Si l’Irak ne libère pas les sept otages d’Achraf, l’Europe prendra des sanctions –José Bové

 

CNRI – Après l’adoption par le Parlement européen d’une résolution vigoureuse contre la violence en Irak dans laquelle figure la libération des 7 otages d’Achraf, l’eurodéputé français a fait une déclaration dans ce sens :  

« Aujourd’hui, le Parlement européen vient de prendre une décision très importante : il vient de condamner de manière très claire le meurtre de 52 Iraniens au camp d’Achraf le 1 septembre 2013. Il vient de condamner aussi de manière très claire, le fait que 7 personnes ont été enlevées, six femmes et un homme, aussi au camp d’Achraf.

« Aujourd’hui le Parlement européen demande la libération immédiate de ces sept personnes, leur remise en liberté de manière très évidente. Le gouvernement irakien doit se soumettre à cette demande du Parlement européen. Il est évident pour nous que si demain le gouvernement irakien ne met pas en œuvre cette résolution et cette demande qui est conforme au droit international et au droit des personnes, l’Europe prendra des sanctions contre le gouvernement irakien.

« Aujourd’hui il est important de condamner toutes ces exactions qui ont lieu en Irak et qui, on le voit très clairement sont une manipulation organisée enter autre par le gouvernement iranien. Donc aujourd’hui, le parlement européen et je m’en réjouis, vient d’adopter ce texte qui est pour nous un texte important et un moment de la reconnaissance du droit des peuples à lutter conter toutes les dictatures, qu’elles soient militaires ou religieuses. »

 

José Bové - Eurodeputée après l'adoption de la résolution de Parlement Européen sur Camp Ashraf

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe