vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireObama: d’importantes divergences subsistent dans les négociations nucléaires avec l’Iran

Obama: d’importantes divergences subsistent dans les négociations nucléaires avec l’Iran

Obama,les négociations nucléaires avec l’Iran CNRI – Le président américain, Barack Obama, a déclaré mercredi (16 juillet) qu’il y a « encore importantes divergences » dans les négociations nucléaires avec l’Iran. Il a suggéré qu’après consultations avec le Congrès – qui a récemment menacé le régime iranien de sanctions supplémentaires – il chercherait à prolonger la durée des négociations au-delà de la date limite expirant le dimanche 20 juillet.

Selon des diplomates à Vienne, les négociations nucléaires entre le régime iranien et les six puissances mondiales auraient été interrompues deux jours avant la date limite du 20 juillet, mais les deux parties projetteraient de les reprendre ultérieurement après cette date butoir, a rapporté mercredi l’Associated Press.
Obama a déclaré que sur la base de consultations avec le Secrétaire d’Etat John Kerry et son équipe de sécurité nationale, il y a eu des avancées dans plusieurs domaines et il y aura un moyen d’avancer vers la réalisation d’un accord global avec Téhéran.
Kerry avait parlé de « véritables divergences » mardi dernier (15 juillet), après deux jours de négociations avec le ministre des Affaires étrangères du régime iranien, Mohammad-Djavad Zarif. Le litige principal concerne les activités d’enrichissement. L’uranium enrichi peut être utilisé comme combustible dans les réacteurs nucléaires. Il peut aussi être utilisé pour la fabrication des armes atomiques.
Le régime iranien « a déjà signalé qu’il veut plus de temps pour négocier, mais M. Obama est quasi certain que le congrès des Etats-Unis sera hostile à toute idée de prolongation de la durée des négociations. Les Républicains et même certains Démocrates ont fait valoir que le régime de Téhéran est tout simplement en perte de vitesse », a rapporté Le New York Times.
« Le plan proposé par le régime iranien que M. Kerry a ramené avec lui à Washington après trois jours de négociations à Vienne avec son homologue, Mohammad-Djavad Zarif, est considéré comme très insuffisant par les responsables américains et des experts en renseignements. »
« Ils estiment que le plan proposé par le régime iranien ne satisfait même pas les exigences minimales fixées par M. Kerry l’an dernier, notamment un délai d’avertissement d’au moins un an avant que les installations nucléaires du régime iranien lui permettent d’arriver au seuil de fabrication de l’arme nucléaire », a précisé le New York Times.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe