mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireNucléaire iranien: Nous n'accepterons pas n'importe quel accord (porte-parole de Catherine Ashton)

Nucléaire iranien: Nous n’accepterons pas n’importe quel accord (porte-parole de Catherine Ashton)

CNRI- Les négociations entre l’Iran et les grandes puissances se poursuivent samedi à Genève pour le quatrième jour consécutif. Selon les observateurs les négociations risquent de s’étendre à une cinquième journée, et certains MAE des 5+1, notamment John Kerry, se sont joints aux négociations samedi.

Les participants hésitent à prédire un accord. Une porte-parole du Département d’État a expliqué que le but du voyage de Kerry à Genève était de réduire les différents et d’accélérer un éventuel accord.

Le 22 novembre le négociateur iranien Abbas Araghchi, a pour sa part déclaré aux médias iraniens qu’il n’y a pas d’avancée dans les négociations, expliquant que « nous travaillons actuellement sur les documents ».

À l’agence de presse Tasnim (affiliée à la Force Qods des pasdaran), il a souligné que « les lignes rouges de l’Iran ne pourront en aucun cas être ignorées ».

Interrogé sur cette position, le porte-parole de Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne, a déclaré à la presse : « nous voulons arriver rapidement à une solution mais nous ne souhaitons pas n’importe quel accord ».

Les indices font apparaître une absence de consensus sur les questions fondamentales telles que l’enrichissement de l’uranium, la question du réacteur d’eau lourde et les inspections inopinées des sites iraniens.

Aux Etats-Unis, des sénateurs se sont dit décidé à engager de nouvelles sanctions contre le régime iranien en cas d’échec des négociations de Genève.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe