dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafMaryam Radjavi condamne l'attentat contre un bus de travailleurs irakiens de la...

Maryam Radjavi condamne l’attentat contre un bus de travailleurs irakiens de la cité d’Achraf

La dirigeante de la Résistance iranienne condamne l’attentat contre un bus de voyageurs en IrakCNRI – Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a condamné l’attentat terroriste contre un bus de voyageurs transportant des travailleurs irakiens à la Cité d’Achraf, où résident les membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), et qui a fait 13 morts et 15 blessés, tous irakiens.

Elle a également présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et a souhaité aux blessées un prompt rétablissement.

Réclamant la condamnation de cet acte criminel par le Conseil de Sécurité et d’autres organisations internationales, la présidente élue de la Résistance a déclaré : « Etant donné que la campagne malveillante de diabolisation de la Résistance menée par le régime s’avère inefficace, les mollahs ont recours aux actes de terrorisme les plus infâmes, posant des bombes de bord de route dans l’espoir vain de détruire la volonté et l’engagement ferme des Iraniens de se libérer. Cette fois, cependant, ils ont visé des ouvrier Irakiens innocents ».

Mme Radjavi a rendu hommage aux ouvriers irakiens qui ont perdu la vie dans cet attentat criminel perpétré par des terroristes du régime des mollahs. Elle a affirmé qu’ils devaient être considérés comme des martyrs de la cause de la liberté puisqu’ils ont donné leur vie pour elle en travaillant à la Cité d’Achraf, bastion que le régime perçoit comme le plus grand obstacle à son ingérence intégriste en Irak.

Réclamant la condamnation de cet acte criminel par le Conseil de Sécurité et d’autres organisations internationales, la présidente élue de la Résistance a déclaré : « Comme à chaque fois que les complots et les campagnes fallacieuses de diabolisation de la Résistance par le régime s’avèrent inefficaces et sont contrés par les Iraniens et leur résistance, les mollahs montrent leurs griffes et leurs dents et ont recours à des kidnappings et des enlèvements, ainsi qu’aux actes terroristes les plus honteux en posant des bombes de bord des routes et dans la rue, dans l’espoir vain de détruire la volonté et le désir résolu de liberté des Iraniens et de leurs enfants courageux. Cette fois cependant, le crime et l’ignominie de la pire espèce chez les mollahs ont frappé des Irakiens et leurs travailleurs innocents et sans défense ».

Elle a ajouté : « Face à la condamnation internationale de son intervention hostile pour priver les Moudjahidine et le peuple d’Irak de sa liberté d’expression, avec ce crime infâme, le régime fasciste en Iran a versé le sang de dignes travailleurs irakiens et fait souffrir les Iraniens comme les Irakiens. Par cet acte, les mollahs espéraient que leur sauvagerie et leur terrorisme feraient faiblir le front anti-intégriste et antiterroriste en Irak, n’ayant pas saisi que ces crimes dénonceraient encore plus leurs objectifs sinistres et renforceraient l’unité et la solidarité des Irakiens et des forces démocratiques avec les combattants de la liberté de l’Iran ».

Mme Radjavi a félicité les Irakiens qui tentent de forger une alliance politique, stratégique et idéologique avec les Moudjahidine du peuple. Elle a ajouté que cette force sociale extraordinaire pouvait résister solidement à la barbarie et au terrorisme des mollahs.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe