mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafL'OMPI dément l'arrestation de ses membres en Irak, annonce DPA

L’OMPI dément l’arrestation de ses membres en Irak, annonce DPA

CNRI – "Le porte-parole de presse de l’organisation des Moudjahidine du peuple  d’Iran (l’OMPI) dans le camp Achraf a démenti l’arrestation de membres des Moudjahidine du peuple" en Irak, a rapporté l’agence de presse allemande DPA le 9 février.

"C’est une campagne de désinformation du régime iranien contre l’OMPI à Achraf, a-t-il déclaré à DPA. Nous démentons totalement ces allégations. L’ensemble des membres des Moudjahidine du peuple demeurent à Achraf et sont protégés par l’armée américaine."

"Il a dit que le régime iranien avait envoyé en Irak des éléments de la Force Qods, considérée comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, pour mener cette campagne de désinformation", a ajouté DPA.

Les allégations d’un agent des mollahs agissant comme porte-parole de la police à Karbala comme quoi quatre membres de l’OMPI auraient été arrêtés dans cette ville sont un pur mensonge.

Ces allégations font partie d’une nouvelle conspiration terroriste de la Force Qods contre l’OMPI et les résidents de la Cité d’Achraf qui sont reconnus comme "des personnes protégées" en vertu de la Quatrième Convention de Genève.

Le nouveau complot a été lancé il y a quelques semaines par la Force Qods. Le régime clérical a envoyé des agents du ministère du Renseignement et de la Force Qods en Irak pour planifier et préparer le terrain à des opérations terroristes contre la Cité d’Achraf. Ces agents ont été envoyés depuis l’Iran et l’étranger et sont descendus à l’Hôtel Al-Mansour de Bagdad. Ils sont en contacts permanents avec l’ambassade du régime à Bagdad.

Tous les membres de l’OMPI sont basés à la Cité d’Achraf qui est sous la protection 24 heures sur 24 de la force multinationale en Irak et leurs déplacements dans et hors d’Achraf sont supervisés par la FMN-I. Ceci a été confirmé à de nombreuses occasions par les commandants de la FMN-I (Déclaration du général  William Caldwell, porte-parole en chef de la Force multinationale en Irak, le 20 juin 2006).