jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL'interdiction de soins médicaux frappant Achraf, vigoureusement condamnée par un comité d'eurodéput

L’interdiction de soins médicaux frappant Achraf, vigoureusement condamnée par un comité d’eurodéput

Police irakienne devant AchrafCNRI – Dans un communiqué de presse publié le 28 novembre, l'intergroupe des Amis d'un Iran Libre au Parlement européen a vigoureusement condamné la décision du gouvernement irakien d'interdire les médecins et les médicaments d'entrer au camp d'Achraf. Cette nouvelle mesure inhumaine à la demande du régime iranien est une violation flagrante des conventions internationales et va à l'encontre des propres engagements et obligations du gouvernement irakien.

Voici le texte du communiqué :
 

L’intergroupe des Amis d'un Iran Libre au Parlement européen condamne fermement l'interdiction médicale imposée aux résidents d'Achraf par le gouvernement irakien

Le comité chargé de réprimer les résidents d'Achraf, au sein du gouvernement irakien, a organisé une attaque meurtrière contre Achraf les 28 et 29 juillet au cours de laquelle 11 résidents ont été tués, 130 handicapés, 370 blessés et plus de 1000 contusionnés.

Le camp d’Achraf abrite 3400 membres de l'opposition démocratique iranienne, l’OMPI.

Ces trois derniers jours, ce comité irakien a empêché les médicaments nécessaires achetés par des résidents d'Achraf ainsi que les médecins spécialistes de pénétrer dans le camp pour y voir leurs patients. Le 25 novembre, il a été notifié aux résidents d'Achraf que désormais tout médicament et médecin seraient interdits d'entrer dans le camp.

En outre, ces derniers mois, il a également été interdit d’envoyer des prélèvements pour analyses médicales des patients et des blessés vers les laboratoires à Bagdad ainsi que de faire entrer du matériel médical à Achraf.

Empêcher l'accès aux médecins, aux traitements médicaux et aux médicaments est un crime de guerre et un crime contre l'humanité, qui viole de manière flagrante des principes de la profession médicale et du droit médical.

La résolution du Parlement européen adoptée le 24 avril 2009, «appelle le gouvernement irakien à mettre fin à son blocus du camp et à respecter le statut juridique des résidents du camp d'Achraf en tant que «personnes protégées» en vertu des Conventions de Genève, et à s'abstenir de toute action qui mettrait en danger leur vie ou leur sécurité, à savoir le plein accès à la nourriture, l'eau, soins médicaux et vivres, carburants, membres de la famille et organisations humanitaires internationales. » Elle invite aussi « les autorités irakiennes à protéger la vie et l'intégrité physique et morale des habitants du camp d'Achraf et à les traiter en conformité avec les obligations découlant des Conventions de Genève, notamment à ne pas les déplacer de force, déporter, expulser ou les rapatrier en violation du principe de non-refoulement ».

La commission irakienne chargée de réprimer les résidents d'Achraf a également déclaré aux représentants de l’OMPI qu'elle va bientôt recourir à la force et à la violence pour transférer les résidents d'Achraf dans le sud de l'Irak.

Le déplacement des résidents d'Achraf et les menaces proférées par le représentant du gouvernement irakien sont illicites et considérés comme des actes criminels en vertu du droit international humanitaire et du droit international régissant les droits de l’homme. Selon le Statut de la Cour pénale internationale, le déplacement forcé d'une population est un cas de crime contre l'humanité.

Nous demandons au Premier ministre irakien Maliki, de ne pas se dresser contre la communauté internationale à propos des droits fondamentaux de personnes vivant légalement en Irak depuis de nombreuses années. Nous sommes pleinement confiants que le peuple irakien condamne énergiquement les violations de ces droits et que seul le régime iranien se réjouit de telles violations.

Intergroupe des Amis d'un Iran Libre
Parlement européen
Bruxelles
28 novembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe