vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafLes forces irakiennes agissent selon la volonté de l'Iran

Les forces irakiennes agissent selon la volonté de l’Iran

Lord CorbettL’attaque brutale contre les membres de l’opposition iranienne basée en Irak est une démonstration de l’influence du régime iranien sur ce pays.

Par Lord Corbett of Castle Vale, président du comité parlementaire britannique pour un Iran libre

Guardian.co.uk, 1 août – Mardi en début d’après-midi les forces irakiennes ont investi un camp hébergeant les opposants iraniens au nord-ouest de Bagdad, tuant 11 personnes et blessant plus de 400 autres. Cette violente attaque contre les résidents de la cité d’Achraf montre l’influence grandissante du régime iranien en Irak et l’échec des forces de la coalition à faire appliquer le droit international.

Dans des scènes qui rappellent ce qui se passe dans les rues de l’Iran : des civils sont agressé à coups de bâtons, de chaînes, d’eau bouillante, de pierres, de blindés et de mitraillettes. Dans les vidéos diffusées par les résidents, on observe que des civils à l’intérieur du camp sont brutalement tabassés et le corps des victimes laisse voir des traces de balles qui ont fait plusieurs morts.

Le message sous-tendant cette attaque, qui se poursuit, c’est l’incroyable influence qu’exerce à présent le régime iranien en Irak. Outre l’étendue de son infiltration de l’Irak et la violence qu’il y a fomentée depuis l’invasion de 2003, il semble que le régime iranien possède dorénavant un partenaire servile en la personne de Nouri al-Malik pour exécuter sa volonté d’éliminer de le principal groupe d’opposition, l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), basé à Achraf.

Les membres de l’OMPI sont des personnes protégées en vertu de la 4è Convention de Genève, et l’attitude des gouvernements américain et britannique est loin d’être ferme dans ce domaine. Observer sans réagir que des civils se fassent tuer et blesser est un énorme scandale.

S’il s’agit pour la coalition de rester en retrait pour laisser cours à une telle brutalité contre des civils, on est en droit de se demander ce qu’il advient de l’instauration d’une société irakienne édifiée sur les fondations des droits de l’homme ? L’échec des gouvernements américain et britannique de soutenir les conventions internationales laissera l’Irak dans un abîme de violations et de répression.

Si l’attaque se déroule sur le sol irakien par les forces irakiennes, les ordres semblent, eux, avoir été donnés par le guide suprême iranien, Ali Khamenei, qui cherche à se venger des Iraniens qui continuent depuis six semaines à manifester contre son régime dictatorial. Le message est clair : vous serez battus, torturés et tués en Iran, et nous allons anéantir la principale force d’opposition iranienne sur le sol irakien.

Le moment choisi pour mener cette attaque est des plus révélateurs, au moment où l’Iran se préparait à une journée de deuil pour les victimes des récentes manifestations. Le régime est conscient que les résidents d’Achraf et leur focalisation sur la cause de la démocratie et de la liberté constitue sa plus grande menace.

Le monde doit agir immédiatement. Amnesty International a appelé le gouvernement irakien à révéler le lieu de détention de 50 résidents arrêtés et à donner l’assurance qu’ils ne seront pas torturés, soumis à des traitements inhumains ou forcés de retourner en Iran.

Les crimes commis au camp d’Achraf relèvent du crime contre l’humanité et méritent que leurs responsables soient poursuivis devant un tribunal international. Les forces irakiennes doivent quitter immédiatement le camp d’Achraf et remettre la responsabilité de sa sécurité aux forces américaines. Les organisations de défense des droits de l’homme et les avocats doivent pouvoir immédiatement accéder au camp

Alors que les Iraniens sont des millions à demander l’instauration de la démocratie dans leur pays, permettre au gouvernement irakien aux ordres du guide suprême iranien de continuer cette violence brutale, envoie au peuple iranien le message qui consiste à dire que les gouvernements américain et britannique se tiennent aux côtés de ceux qui l’ont privé de sa liberté.

la protection des résidents d’Achraf est un devoir humanitaire et un impératif juridique. La poursuite des actions brutales par les forces irakiennes à Achraf aura pour conséquence de transformer le camp à une version bis de la prison d’Evine, là où la torture et les exécutions sont la norme.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe