mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLes eurodéputés appellent à la protection internationale pour les opposants iraniens dans...

Les eurodéputés appellent à la protection internationale pour les opposants iraniens dans le camp Liberty en Irak

Les eurodéputés appellent à la protection internationale pour les opposants iraniens dans le camp Liberty en Irak

Dans une déclaration signée par 170 membres du Parlement européen représentant tous les groupes politiques du Parlement, les députés ont condamné l’attaque brutale du 29 octobre 2015 contre les opposants iraniens sans défense dans le camp Liberty en Irak et ont appelé à une protection internationale pour ces réfugiés.

Ce camp est la résidence de plus de 2000 membres de l’opposition iranienne, l’OMPI, qui milite pour un Iran libre et laïque et pour l’égalité entre les hommes et les femmes et l’abolition de la peine de mort.

Les résidents de ce camp ont été maintes fois attaqués et assassinés par les forces irakiennes et les milices du régime iranien. Malgré une indignation internationale et des appels répétés, personne n’a jamais été arrêté pour ces atrocités.

Les députés ont demandé le remplacement du conseiller iraquien à la sécurité, Faleh Fayyad, connu pour ses liens étroits avec l’Iran et sa responsabilité dans harcèlement des résidents de manière régulière et humiliante.

Les députés ont exhorté la coalition internationale à mettre le camp Liberty, qui est situé à proximité de l’aéroport de Bagdad, sous sa protection aérienne.

La déclaration a également appelé à une enquête menée par l’ONU sur ce massacre.

L’eurodéputé Gérard Deprez, président des Amis d’un Iran Libre au Parlement européen, a félicité ses collègues pour ce soutien massif. S’exprimant depuis Bruxelles, Deprez a insisté qu’ «il est temps que l’Union européenne prenne des mesures sérieuses vis-à-vis de l’Irak qui a échoué à plusieurs reprises à respecter ses engagements pour protéger les réfugiés du camp Liberty.

« Nous ne pouvons pas simplement rester et regarder des réfugiés sans défense être prise pour cible de façon répété sans que personne ne soit tenu responsable. »

Les signataires de la déclaration comprennent deux vice-présidents du parlement, ainsi que 13 présidents de commissions et de délégations.

Bureau de Gérard Deprez, eurodéputé
Président du comité des « Amis d’un Iran Libre » au Parlement européen

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe