Home Actualités Actualités: Nucléaire Les États-Unis sanctionnent 30 entreprises, des individus pour voir aidé l’Iran, et les programmes d’armes de la Corée du Nord

Les États-Unis sanctionnent 30 entreprises, des individus pour voir aidé l’Iran, et les programmes d’armes de la Corée du Nord

0
Les États-Unis sanctionnent 30 entreprises, des individus pour voir aidé l’Iran, et les programmes d’armes de la Corée du Nord

Les États-Unis sanctionnent 30 entreprises, des individus pour voir aidé l'Iran, et les programmes d'armes de la Corée du Nord

Selon les déclarations du Département d’Etat vendredi, les États-Unis ont imposé des sanctions sur 30 entreprises ou individus étrangers pour avoir effectué des transferts de technologies sensibles vers l’Iran pour son programme de missiles ou pour violation des contrôles à l’exportation sur l’Iran, la Corée du Nord et la Syrie.

Onze entreprises ou des individus originaires de la Chine, de la Corée du Nord ou des Émirats arabes unis ont été sanctionnés pour des transferts de technologie qui pourraient booster le programme de missiles balistiques de Téhéran, a indiqué le département d’Etat dans un communiqué.

Dix-neuf entités ou individus ont été sanctionnés pour d’autres violations en vertu de la Loi sur la non-prolifération de l’Iran, de la Corée du Nord et de la Syrie, a-t-il déclaré. Ils auraient transféré ou acquis des technologies sensibles qui pourraient contribuer au développement d’armes de destruction massive.

Concernant la situation en Iran : il convient de noter que Mme Maryam Rajavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré depuis de nombreuses années que :

« Les événements récents ne laissent planer aucun doute quant au fait que les projets nucléaires du régime iranien sont uniquement destinés au développement d’armes nucléaires et les prétentions au sujet de leur utilisation pacifique dans les domaines de la technologie et de la médecine ne sont que des prétextes pour atteindre cet objectif », a-t-elle ajouté.

Mme Rajavi a appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies à mettre en œuvre des sanctions globales diplomatiques, technologiques, pétrolières et d’armement contre le régime des mollahs. Elle a déclaré que de telles sanctions devraient être imposées en guise de première étape dans la quête pour empêcher les mollahs terroristes d’acquérir des armes nucléaires.

Depuis plus de deux décennies, le régime des mollahs a gardé secrets ses projets nucléaires et trompé la communauté internationale. Placer des espoirs sur les négociations avec ce régime fait partie de la méprisable politique d’apaisement qui a amené les terroristes au pouvoir en Iran plus près de la bombe nucléaire et la région du Moyen-Orient ainsi que le monde entier au bord de la guerre. Attendre la réponse écrite des mollahs, c’est comme chasser un mirage.

Pour ce régime, qui a été jusqu’à présent récompensé par la communauté internationale avec des concessions croissantes pour sa répression barbare, ses violations systématiques des droits de l’homme, l’exportation du terrorisme et des projets nucléaires illégaux, les négociations ne l’aideraient qu’à gagner plus de temps afin de boucler son programme d’armes nucléaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here