jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLes Etats-Unis ont des doutes sur l’accord entre la Russie et l’Iran

Les Etats-Unis ont des doutes sur l’accord entre la Russie et l’Iran

Les Etats-Unis ont des doutes sur l’accord entre la Russie et l’IranAssociated Press – Le porte parole de la Maison Blanche a exprimé ses doutes lundi sur un accord conclu ce week-end, permettant à la Russie d’enrichir l’uranium de l’Iran.

Dimanche, la Russie et l’Iran sont tombés d’accord en principe sur l’enrichissement commun de l’uranium iranien sur le territoire russe, un événement qui pourrait résoudre l’impasse dans la confrontation entre la communauté internationale et l’Iran à propos de ses ambitions nucléaires. L’administration Bush a soutenu la proposition russe, aussi longtemps que toutes les activités concernant l’uranium auront lieu en dehors de l’Iran et que tous les déchets des combustibles utilisés dans le programme nucléaire seront renvoyés en Russie.

Mais notant que d’autres négociations sur les détails de cet accord restent à être réglés et qu’un responsable iranien a dit que Téhéran veut continuer l’enrichissement de l’uranium sur son territoire aussi – la Maison Blanche a émis des doutes sur le fait que l’accord apaise vraiment les peurs des Etats-Unis et des autres pays.
“Nous devons voir quels sont les détails de tous les accords,” a dit le porte-parole de la Maison Blanche, Scott McClellan. «  Etant donnée leur passé, vous pouvez comprendre pourquoi nous restons sceptique. »

La Russie a dit que les négociations avec l’Iran n’était pas encore terminée et quelles continueront jusqu’à ce que le conseil d’administration de l’AIEA se rencontre la semaine prochaine pour discuter du dossier iranien. Cette réunion pourrait commencer un processus qui conduirait à une sanction infligée par le conseil de sécurité de l’ONU, qui a l’autorité d’imposer des sanctions à l’encontre de l’Iran.

« Nous sommes inquiets sur le fait que l’Iran poursuive un programme d’armes nucléaires en le dissimulant derrière un programme civil, » a dit McClellan. « Ainsi nous croyons que pour restaurer la confiance ils besoin d’écouter et d’appliquer les recommandations de l’AIEA. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe