vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLe vice-président du Parlement Européen : les documents Wikileaks montrent des crimes...

Le vice-président du Parlement Européen : les documents Wikileaks montrent des crimes de guerre

Alejo Vidal QuadrasUPI, 26 octobre – Le vice-président du Parlement Européen a déclaré que les documents publiés la semaine dernière par Wikileaks indiquent que le régime irakien est coupable de crimes de guerre.

Le Dr. Alejo Vidal-Quadras, qui est aussi président du Comité International pour l’Application de la Justice, a dit que les actions du premier ministre irakien Nouri al-Maliki et de ses subordonnés, de même que celles du corps des gardiens de la révolution et du groupe terroriste Qods sont « considérées comme des crimes contre l’humanité et les responsables de ces crimes devraient en être tenus responsables par la communauté internationale ».

Wikileaks a publié vendredi 400 000 pages de documents liés à la guerre en Irak.

Les déclarations de Quadras concernaient le traitement réservé aux prisonniers du Camp d’Achraf, notamment les allégations de torture et d’autres mauvais traitements infligés aux détenus.

« Les documents exposés révèlent que le gouvernement américain connaissait en détail les interventions politiques, militaires et terroristes du régime iranien en Irak », a accusé Quadras, citant l’article du New York Times de samedi qui déclarait que l’armée américaine avait été avertie que l’Iran « prenait le contrôle de l’Irak à de nombreux niveaux ».

En 2008, le Comité International pour l’application de la Justice avait demandé aux États-Unis de ne pas transférer le contrôle du Camp d’Achraf aux Irakiens, craignant une « catastrophe humanitaire ».

Depuis que Barack Obama est devenu président des États-Unis, l’influence de l’Iran en Irak s’est même renforcée, a déclaré Quadras.

« Le siège cruel de 22 mois contre Achraf et les 6 mois de torture psychologique des résidents du camp doit se prendre fin et les agents du ministère iranien du Renseignement, qui se sont illégalement installés à l’entrée principale et dans l’aile sud du camp soutenus uniquement par le gouvernement irakien et les forces armées, doivent être renvoyés », a dit Quadras dans une déclaration.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe