jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe silence des Arabes rend possible l'influence de l'Iran en Irak (Zebari)

Le silence des Arabes rend possible l’influence de l’Iran en Irak (Zebari)

Agence France Presse – L’influence de Téhéran en Irak est rendue possible par l’absence d’une implication ferme des Arabes dans ce pays, a déclaré mardi le chef de la diplomatie irakienne, Hoshyar Zebari, à l’issue d’une rencontre avec le président égyptien Hosni Moubarak.

S’agissant de la présumée influence croissante de Téhéran en Irak, dénoncée par les pays voisins sunnites de l’Irak, M. Zebari a estimé qu’elle provenait du "manque de présence arabe" dans le pays.

"Il existe un besoin urgent que les pays arabes soutiennent le gouvernement irakien pour parvenir à la stabilité en Irak", a déclaré à la presse M. Zebari, un Kurde sunnite, peu avant le début d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabes sur l’Irak.

L’Iran chiite entretient des relations étroites avec le gouvernement irakien, dominé par la communauté chiite, et Téhéran est fréquemment accusé par la minorité sunnite irakienne de s’ingérer dans les affaires intérieures de son voisin.

L’Irak s’enfonce chaque jour de plus en plus dans ce que de nombreux médias qualifient désormais de guerre civile opposant des groupes sunnites à des milices chiites.

Le Premier ministre irakien Nouri Al-Maliki a annoncé mardi que le gouvernement allait organiser une "conférence de réconciliation nationale" en décembre afin de rédiger "une charte d’honneur pour en terminer avec les violences", dans une intervention télévisée.

Lors d’une visite lundi à Washington d’Abdel Aziz Hakim, qui dirige le Conseil suprême de la révolution islamique en Irak (CSRII), l’un des principaux partis chiites, proche de l’Iran, le président américain George W. Bush a souligné la nécessité, pour l’Iran et la Syrie, de respecter la souveraineté de l’Irak.

M. Bush "a directement parlé de l’Iran et de la Syrie et du besoin essentiel pour eux de respecter la souveraineté irakienne et d’arrêter les activités destructrices qui portent atteinte à l’Irak", selon un responsable américain ayant requis l’anonymat.

M. Zebari a par ailleurs annoncé que le président irakien Jalal Talabani visiterait la semaine prochaine Le Caire, où siège par ailleurs la Ligue arabe, et qu’une invitation avait également été adressée à Maliki.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe