dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe régime iranien viole toujours les droits de l'homme sous Rohani

Le régime iranien viole toujours les droits de l’homme sous Rohani

Le Département d’Etat américain a publié, le 27 février, son rapport de 2013 sur les pays qui violent constamment les droits de l’homme. La Secrétaire d’Etat-adjointe pour les droits de l’homme Uzra Zeya a déclaré que la situation reste médiocre en Iran, même avec le nouveau président Rohani.

Elle a déclaré qu’au moment où les Etats-Unis recherchent une solution diplomatique pour l’utilisation de l’uranium enrichi qui reste un sujet de préoccupation pour l’occident, ils maintiendront leur soutien aux droits et aux libertés fondamentales du peuple iranien.

Vœux pieux jamais traduits dans la pratique…

Toutefois, les USA ont élaboré ce rapport sur les droits humains en Iran en 2013 :

Privation arbitraire ou illégale de la vie

«Le gouvernement et ses agents auraient commis des actes meurtriers arbitraires ou illégaux, y compris, le plus souvent, des exécutions après des arrestations et des procès n’ayant pas suivi de procédure régulière. Le gouvernement a fait des efforts limités pour enquêter sur les allégations de décès survenus pendant ou après la torture ou d’autres violences physiques signalées, ou après avoir refusé aux détenus « un traitement médical ». Les membres des communautés ethniques minoritaires sont, de façon disproportionnée, victimes de ces abus ».

Disparition

« Il y a eu des rapports d’enlèvements politiquement motivés pendant l’année. Des agents en civil ont souvent capturé des journalistes et des militants sans avertissement, et les représentants du gouvernement ont refusé de reconnaître leur détention ou de fournir des informations sur les personnes détenues. Dans les autres affaires, les autorités maintenaient des personnes au secret avant de les autoriser à communiquer avec les membres de leur famille ».

La torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Les méthodes courantes de torture et de mauvais traitements dans les prisons incluent l’isolement prolongé, le viol, l’humiliation sexuelle, menaces d’exécution, la privation de sommeil, et les coups graves et répétés. Il y a eu des rapports sur la surpopulation dans de nombreuses prisons et les refus répétés d’accorder des soins médicaux aux prisonniers.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe