lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe régime iranien rejette un accord sur deux sites nucléaires

Le régime iranien rejette un accord sur deux sites nucléaires

Iran NuclearCNRI – Le régime iranien et les six puissances mondiales ne sont pas parvenus à un accord sur la centrale nucléaire à eau lourde d’Arak ni sur le site souterrain d’enrichissement d’uranium de Fordou, a déclaré le négociateur nucléaire du régime iranien à Téhéran le 31 juillet.

« En principe, aucun accord n’a encore été conclu sur aucun des sujets concernant les questions nucléaires de l’Iran. Et les divergences sur le réacteur d’eau lourde d’Arak et l’enrichissement d’uranium à Fordou sont toujours de mise », a déclaré Abbas Araghchi.  

Il réagissait à des informations de presse sur les récentes déclarations de Wendy Sherman, sous-secrétaire d’Etat américaine aux affaires politiques, disant que ces six derniers mois, l’Iran et les puissances avaient fait des progrès significatifs et constants sur des questions clés.

En vertu d’un accord intérimaire entre l’Iran et le P5 +1, (Grande-Bretagne, France, États-Unis, Russie, Chine et Allemagne), entré en vigueur le 20 janvier, le régime iranien devait suspendre certaines activités nucléaires sensibles en échange d’une levée limitée des sanctions.

Le régime iranien a décidé de faire quelques concessions sur son programme nucléaire face à son isolement sur la scène internationale et aux sanctions qui l’assaillent.

Toutefois la complaisance des P5 +1 avec le régime iranien sur la question nucléaire, en se laissant entraîner dans le marathon sans fin des négociations, ne fera qu’à encourager ce régime à se livrer à de plus amples tromperies.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe