samedi, janvier 28, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe nucléaire iranien reste une cause de "grande inquiétude" (Angela Merkel)

Le nucléaire iranien reste une cause de « grande inquiétude » (Angela Merkel)

Agence France Presse – La chancelière allemande Angela Merkel a estimé que le refus de l’Iran de suspendre l’enrichissement d’uranium restait "dangereux et une cause de grande inquiétude", dans une tribune à paraître vendredi dans la presse.

"Nous ne voulons pas nous faire d’illusions: le refus de l’Iran de suspendre l’enrichissement d’uranium contre la résolution du Conseil de sécurité de l’Onu continue d’être dangereux et une cause de grande inquiétude," écrit la chancelière dans le quotidien allemand Handelsblatt.

Elle dénonce en outre "la haine insupportable du président iranien contre Israël", en allusion aux sorties antisémites répétées de Mahmoud Ahmadinejad, qui a notamment affirmé qu’il fallait rayer l’Etat hébreu de la carte.

"Il reste dans l’intérêt vital de l’ensemble de la communauté internationale d’empêcher un Iran doté de l’arme nucléaire – si nécessaire avec une aggravation des sanctions," souligne la chancelière.

"Avec nos partenaires, nous allons travailler avec détermination et patience à une solution diplomatique," a-t-elle assuré.

Et de conclure: "L’importance de cette problématique de la prolifération montre la signification fondamentale que nous devons donner à une politique de désarmement et de contrôle des armes."

La communauté internationale accuse l’Iran de vouloir utiliser le nucléaire à des fins militaires, ce que dément Téhéran. La confrontation s’est durcie en 2007, même si la publication d’un rapport des services secrets américains, qui considère que l’Iran n’a pas eu de programme militaire nucléaire depuis 2003, a éloigné le risque d’une attaque des Etats-Unis.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe