jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLe gouverneur de Diyala réagit à la campagne de désinformation contre Achraf

Le gouverneur de Diyala réagit à la campagne de désinformation contre Achraf

CNRI – Selon le gouverneur de la province de Diyala en Irak, les déclarations absurdes du régime iranien accusant les résidents d’Achraf des récentes attaques terroristes dans cette province, sont totalement fausses et passibles de poursuites judiciaires si elles perdurent.

Dans une série de réactions hystériques à une vague de soutien international aux résidents d’Achraf et aux condamnations de l’ingérence de Téhéran en Irak, les mollahs ont utilisé leurs médias comme Al-Alam TV, l’agence de presse Fars (liée aux Gardiens de la Révolution) et des sites Web du ministère du Renseignement (Vevak) pour prétendre faussement que le «gouverneur de Diyala a accusé l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran des récents attentats dans cette province ».

Le gouverneur de Diyala, Abdol-Naser al-Mahdawi, a publié un communiqué officiel qui rejette les allégations et menace ceux qui publient ce genres de nouvelles de poursuites judiciaires.

« Dans un communiqué spécial aux médias, le Dr Abdol-Naser al-Mahdawi, le gouverneur de Diyala, qualifie de fausses les déclarations de certains médias accusant l’organisation d’opposition des Moudjahidine du peuple d’Iran d’être derrière les récents attentats dans la province», indique le communiqué.

Mahdawi ajoute que «les membres de cette organisation ont été désarmés et sont assiégés par les forces de sécurité et les forces multinationales. Ils sont placés sous protection internationale et toutes les parties les surveillent. Elles savent toutes que les membres de cette organisation n’ont pas la possibilité d’effectuer ces actions. « 

« La présence de l’OMPI sur le sol irakien, à Khalis dans le nord de Diyala est soumise à des conventions internationales. Les gouvernements locaux n’ont rien à dire dans un domaine qui tombe entièrement dans le cadre des responsabilités du gouvernement central », a-t-il dit.

Le communiqué ajoute : «le gouverneur de Diyala a souligné que la presse doit être précise et affirme que les médias seront tenus responsables en cas de poursuites judiciaires. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe