lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLe gouvernement irakien veut confisquer et s'approprier de deux containers comportant les...

Le gouvernement irakien veut confisquer et s’approprier de deux containers comportant les biens des résidents d’Achraf, en présence de la MANUI et d’un « juge »

– Les containers comportent les articles restants des quatrième et cinquième contingents des résidents transférés au camp Liberty

Au cours du transfert des quatrième et cinquième contingents de résidents d’Achraf vers Liberty, les 15 avril et 4 mai dernier, les agents Irakiens ont empêché le transfert de certains articles appartenant aux résidents. Ils n’ont pas non plus autorisé le retour des articles à l’intérieur du camp d’Achraf. Depuis, les deux containers étaient restés dans la zone des inspections à l’extérieur du camp. En dépit des interventions répétées des résidents et les promesses des autorités irakiennes et onusiennes, les biens des résidents n’ont pu regagner Achraf.

Le 3 juin dernier, c’est avec stupéfaction que les résidents d’Achraf ont appris par le biais du  représentant de la MANUI que les autorités irakiennes entendaient aller à Achraf et ouvrir les deux containers en présence d’un représentant des résidents et de la MANUI et confisquer leurs contenus en présence d’un « juge ». Le but évident de cet acte illégal est de s’emparer formellement des biens des résidents sous prétexte que ce sont des articles illicites.

Même si les articles des deux containers avaient été auparavant inspectés méticuleusement par les forces irakiennes en présence de la MANUI, les représentants des résidents ont toutefois déclaré ne pas avoir de problèmes avec une nouvelle inspection, sauf que les containers devront retourner immédiatement à Achraf après inspection. Or, le commandant des forces irakiennes s’est opposé cette proposition et a remis l’opération à mercredi, le 6 juin.

Le contenu des deux containers n’est ni militaire, ni illicite, ce sont des articles électroniques et informatiques, immobilisés depuis un mois et demi dans la zone des inspections. Ce que cherchent en réalité les autorités irakiennes, c’est de harceler les résidents et de s’emparer de leurs biens. D’ailleurs, de nombreux articles des deux containers ont déjà été volés par les forces irakiennes, un fait dont les autorités de la MANUI est informées et qui a été rapporté dans un communiqué du CNRI.

Il semble que les autorités irakiennes cherchent cette fois, par la duperie et le chantage et en faisant intervenir un « juge », de s’approprier totalement de ces deux containers de façon « officielle et légale » ! Un signe flagrant de l’intention du régime irakien de priver les résidents de leur droit à la propriété sur leurs biens, en le maquillant toutefois comme légale, en présence de la MANUI.

L’influence considérable du régime des mollahs et du gouvernement Maliki sur l’appareil judiciaire de l’Irak et son instrumentalisation est de notoriété publique. Selon la Résistance iranienne, le déni du droit des résidents d’Achraf et de Liberty à la propriété et l’appropriation de leurs biens, constitue une violation flagrante des droits de l’homme et du Droit humanitaire international, ainsi que des conventions concernées, dont le gouvernement irakien en est signataire et sait très bien que la question est susceptible d’être poursuivie auprès de la justice internationale.

La Résistance iranienne appelle donc les Nations-Unies et le gouvernement américain de rompre le silence devant ces actes illégaux, de les condamner le plus vigoureusement possible et d’empêcher le vol et la confiscation des biens des résidents d’Achraf.

Au cours des derniers mois, la MANUI et le Représentant spécial de l’ONU ont à plusieurs reprises promis aux différents groupes de résidents, qu’après leur transfert à Liberty, le restant de leurs biens sera transféré à Liberty. Des promesses qui n’ont pourtant jamais été tenues.

Le Représentant spécial s’était à ce propos engagé que « nous allons poursuivre nos discussions pour arriver à une solution qui respecte le droit des résidents à la propriété » (lettre du Représentant spécial des Nations-Unies en Irak aux résidents, le 28 décembre 2011).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 juin 2012
          

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe