samedi, janvier 28, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe gouvernement américain dit qu’il envisage une réponse face au lancement par...

Le gouvernement américain dit qu’il envisage une réponse face au lancement par le régime iranien d’un missile balistique

Le gouvernement américain dit qu’il envisage une réponse face au lancement par le régime iranien d’un missile balistique

L’administration Obama réfléchit sur la manière de réagir face à un lancement de missile balistique par le régime iranien qui a violé les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, ont déclaré jeudi des officiels américains de haut-rang. Les sénateurs américains avaient exigé une réaction forte face à cet acte du régime iranien.

« Nous envisageons maintenant activement des réactions appropriées face à ce lancement de missile effectué en octobre », a déclaré Stephen Mull – le coordonnateur principal du Département d’État pour la mise en œuvre de l’accord nucléaire avec l’Iran – lors d’une audition devant la Commission des Affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis, a rapporté Reuters.

Aux Etats-Unis, presque tous les élus républicains ainsi qu’un certain nombre d’élus démocrates sont opposés à l’accord nucléaire conclu en juillet dernier, en vertu duquel le régime iranien s’est engagé à restreindre son programme nucléaire en échange d’un allègement des sanctions économiques.

Les préoccupations aux États-Unis au sujet de cet accord se sont intensifiées depuis le test d’un missile effectué par le régime iranien à la date du 10 octobre 2015.

Beaucoup de législateurs américains critiquent l’administration Obama pour ce qu’ils considèrent comme une réponse inadéquate face au régime de Téhéran.

« Nous sommes tous d’accord sur la nécessité d’être ferme face à toute action de déstabilisation ou illégale de la part du régime iranien. De ce point de vue, je pense que cet accord a pris un très mauvais départ », a déclaré le sénateur républicain Bob Corker, le président de la Commission des Affaires étrangères du Sénat.

Dans un rapport publié pour la première fois par Reuters, une équipe chargée de surveiller l’application des sanctions a déclaré mardi que le régime iranien a violé une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU par le lancement d’un missile capable de transporter une ogive nucléaire.

« Nous avons un environnement très permissive », a déclaré le sénateur démocrate Robert Menendez qui s’est opposé à l’accord nucléaire avec l’Iran. Il a interrogé Stephen Mull sur la façon dont le gouvernement américain compte réagir face à ce test de missile.

Un autre démocrate, le sénateur Chris Coons – qui a soutenu l’accord nucléaire avec l’Iran mais avec des réserves – a dit qu’à partir du mois prochain, les membres du Congrès vont demander le renouvellement d’une loi concernant les sanctions américains qui restent en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2016.

Stephen Mull a déclaré que le gouvernement américain « attend avec impatience » de travailler avec le Congrès sur cette question.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe