mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafLe commandant adjoint des pasdaran iraniens : l'attaque d'Achraf a une importance...

Le commandant adjoint des pasdaran iraniens : l’attaque d’Achraf a une importance stratégique pour l’avenir de la région

CNRI – Le n°2 des gardiens de la révolution en Iran, Hossein Salami, a estimé que l’attaque d’Achraf et l’exécution collective de 52 réfugiés revêt « une importance stratégique» pour la région. Dans une interview accordée à la télévision d’État, Hossein Salami a jugé que « l’événement de la semaine dernière au camp d’Achraf revêt une importance stratégique considérable dans les développements à venir dans la région. Sa portée immense a cependant été éclipsée par le contexte d’une attaque éventuelle contre la Syrie.»

Par «développements à venir dans la région », Salami sous-entend la crainte des mollahs des conséquences de la guerre en Syrie. Vu l’instabilité du climat social en Iran, les mollahs craignent que la résistance des Moudjahidine du Peuple puisse mener la société vers le renversement du régime.

Dans son interview, le numéro 2 des pasdaran a également glosé sur la stratégie américaine dans la région et en Syrie, mais ses propos étaient principalement centrés sur l’impact de l’opération du 1er septembre contre Achraf, chapeautée par les pasdaran.

Hossein Salami a notamment évoqué le rôle déterminant de la Résistance iranienne dans l’affaiblissement du régime, citant entre autres les révélations de l’OMPI sur le programme d’armement nucléaire clandestin des mollahs. « En espionnant dans les milieux nucléaires de notre pays, ils ont mélangé certains renseignements documentés avec de faux renseignements, créant ainsi un climat chimérique et factice sur la scène internationale sur notre activité nucléaire,» a-t-il déploré.

Le jour de l’attaque contre Achraf le 1er septembre, les pasdaran avaient publié un communiqué pour se féliciter de la tuerie des membres de l’OMPI.