vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLa Résistance iranienne appelle la Suède à couper ses relations avec Téhéran

La Résistance iranienne appelle la Suède à couper ses relations avec Téhéran

après l’expulsion d’un diplomate   

AP, Stockholm – Un groupe d’opposition iranien mardi a appelé le gouvernement suédois à couper ses relations avec Téhéran après l’expulsion d’un diplomate iranien accusé d’espionner des exilés.

"C’est la pointe d’un grand iceberg vu l’ampleur de l’infiltration du régime (iranien) en Suède", a dit Parviz Khazai du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), une organisation regroupant des groupes d’opposition iraniens.

La Suède a expulsé un diplomate iranien en janvier, mais n’avait pas dit pourquoi à l’époque.

Cependant, un responsable du ministère des Affaires étrangères suédois mardi a confirmé des informations de presse comme quoi le diplomate aurait espionné des exilés iraniens en Suède.

"Le fait que nous ayons expulsé le diplomate est un signe que nous prenons l’espionnage des réfugiés très au sérieux", a dit le responsable suédois, qui a parlé sous la condition d’anonymat en raison de la sensibilité de la question.

Il a dit que la Suède ne couperait pas ses relations diplomatiques avec l’Iran, disant qu’une telle mesure serait "contre productive".

L’Iran a expulsé un diplomate suédois en février dans ce qui a été considéré comme un acte de représailles, bien que les autorités iraniennes n’aient fait aucune remarque sur le lien entre les deux affaires.

Dans une conférence de presse à Stockholm, des exilés iraniens ont dit êtres harcelés par le régime iranien via des coups de téléphone et des lettres de menace.

Aucun responsable à l’ambassade iranienne de Stockholm n’était pas disponible pour faire un commentaire.

Plus de 70.000 Iraniens vivent en Suède, la plupart ayant fui là après la prise du pouvoir par les islamistes à Téhéran en 1979.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe