lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafL’ISJ condamne l’attaque à la roquette contre les dissidents iraniens résidant au...

L’ISJ condamne l’attaque à la roquette contre les dissidents iraniens résidant au camp Liberty

L’ISJ condamne l’attaque à la roquette contre les dissidents iraniens résidant au camp Liberty

Communiqué de presse
Le 29 octobre 2015
L’ISJ condamne l’attaque à la roquette contre le camp Liberty

Plus de 20 personnes ont été tuées ce soir dans l’attaque la plus meurtrière à ce jour contre le camp Liberty situé près de l’aéroport de Bagdad où quelques 2400 réfugiés iraniens sans défense ont été détenus dans des conditions dangereuses et inhumaines par le gouvernement irakien au cours des dernières années.

L’attaque a été menée avec quelques 80 missiles de différents types, dont certains étaient de fabrication iranienne.

Les résidents du camp Liberty – qui sont membres du principal mouvement d’opposition iranien, l’OMPI – ont tous été interrogés et reconnus comme demandeurs d’asile par le HCR et ils sont protégés par le droit international.

Le gouvernement américain a la principale responsabilité de protéger les résidents du camp Liberty puisqu’il a signé des accords individuels avec chacun de ces résidents, en leur donnant un engagement écrit de protection.

L’ISJ a maintes fois mis en garde contre les ingérences du régime iranien en Irak et contre les plans de ce régime pour éliminer physiquement ses opposants qui se trouvent au camp Liberty.

Puisque le gouvernement irakien s’est montré absolument incapable de protéger ces réfugiés iraniens, il est temps que le gouvernement américain honore ses engagements écrits et prenne des mesures immédiates pour empêcher toute nouvelle attaque contre le camp Liberty.

Le Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés, Antonio Guterres, et le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, ont déjà publié des déclarations dans lesquelles ils ont condamné cette attaque contre le camp Liberty.

Nous appelons le Haut-Représentant de l’Union européenne, Federica Mogherini, à condamner fortement cette attaque et à accepter d’urgence les résidents du camp Liberty en tant que réfugiés dans l’Union européenne, avant qu’ils ne soient tous massacrés par les forces irakiennes sous le contrôle du régime iranien et par des agents iraniens infiltrés dans l’Irak.

Alejo Vidal-Quadras
Président de l’ISJ
Ancien vice-président du Parlement européen (de 1999 à 2014)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe