dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafJe voudrais saluer la détermination de la Résistance iranienne – Jean-Pierre Béquet

Je voudrais saluer la détermination de la Résistance iranienne – Jean-Pierre Béquet

CNRI – « J’ai voulu, comme toujours, être à vos côtés, et aussi porter mon écharpe aujourd’hui pour célébrer la mémoire des 52 victimes, martyrs et amis d’Achraf, victimes des images aussi terribles que nous avons vues et qui ont eu lieu le 1er septembre dernier à Achraf », a déclaré Jean-Pierre béquet le maire d’Auvers-sur-Oise le 6 septembre.

Il s’exprimait dans la cérémonie d’hommage aux 52 opposants iraniens assassinés au camp d’Achraf le 1er septembre par les forces irakiennes. Il était aux côtés de Maryam Radjavi, de personnalités et de centaines d’Iraniens et d’amis de la résistance.

Voici les moments forts de son intervention :

« Oui, c’est un massacre odieux. C’est un massacre comme on aimerait ne jamais en voir dans le monde. Je salue particulièrement les familles, les parents, les enfants de ceux qui sont ici à nos côtés, que nous avons vus à différentes occasions. J’ai encore en mémoire ces belles images d’Achraf du jour de l’An, ces moments, ces chants, ces moments gais d’Achraf.

Et puis cet enchaînement qui s’est passé depuis quelques temps avec ces transferts à Liberty, Liberty ce nom si mal porté, puisque à Liberty on est plus dans une prison, dans un camp de détention que dans un lieu de liberté, évidemment.

Et puis ceux qui sont restés, les quelques dizaines qui sont restés à Achraf, avec théoriquement la protection des conventions internationales, et normalement des plus hautes autorités internationales. Où sont ces autorités internationales dans ces moments ? Où est l’ONU dans ces périodes ? Il y a eu le constat après. Mais au moment de l’attaque ? Et encore maintenant ? Et que va-t-il se passer dans les heures qui viennent ? Les sept otages, où sont-ils ? Et puis les quelques dizaines des Moudjahidine qui sont encerclés et qui sont aujourd’hui dans la difficulté la plus grande ?

Il y a donc un danger d’une urgence considérable. Je voudrai dire d’ailleurs que ce qui se passe là est aussi lié à ce qui se passe en Syrie. Lorsqu’un dictateur gaze sa population, et que les autorités là encore internationales, notamment de l’ONU n’interviennent pas, évidemment on peut être extrêmement inquiet. Je suis heureux que le gouvernement français prenne ses responsabilités, mais il est un peu seul dans le monde aujourd’hui.

Et aujourd’hui, lorsqu’on voit les actes d’Achraf, on voit les mains, mais on sait où est la tête. Et la tête, elle est dans le fascisme religieux. Et aujourd’hui, je veux ici dire mon indignation.

Et je voudrai encore une fois saluer la hauteur de vue et la détermination des Moudjahidine, de la résistance iranienne. Et l’on a encore vu, y compris dans les familles, à la fois la dignité et la qualité humaine et la persévérance dans le combat. Oui, vous êtes dans la bonne voie, mais combien cette voie est difficile aujourd’hui.

Donc, je veux une nouvelle fois vous dire ma solidarité, mon admiration devant votre combat, ma détermination à être à vos côtés dans ce moment, dans ces moments très difficiles, en agissant à chaque instant, pour permettre au peuple d’Iran le plus vite possible de se débarrasser de ce fascisme religieux, de se débarrasser de cette dictature odieuse. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe